La popularité d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe se stabilise après l'annonce des mesures

, modifié à
  • A
  • A
La cote de popularité d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe se stabilisent en décembre.
La cote de popularité d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe se stabilisent en décembre. © LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :
Après six mois de baisse, la cote de popularité d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe se stabilisent. Le chef de l'État progresse de trois points auprès des 50-64 ans, selon un sondage réalisé après les annonces en faveurs du pouvoir d'achat.

La cote de popularité du couple exécutif s'est stabilisée en décembre, Emmanuel Macron gagnant un point avec 27% de bonnes opinions, selon un sondage BVA* réalisé après les annonces du chef de l'État en réponse aux "gilets jaunes".

Macron progresse auprès des seniors. Selon cette étude pour Orange, RTL et La Tribune, le président de la République met fin à six mois de baisse continue. Emmanuel Macron enregistre un gain de popularité auprès des 50-64 ans (28% de bonnes opinions, +3 points) et chez les retraités notamment (35%, +3 points), après avoir détaillé le 10 décembre des mesures en faveur du pouvoir d'achat. Il gagne également trois points chez les sympathisants Les Républicains, à 26% de bonnes opinions. 

Édouard Philippe voit son score inchangé, à trois points au-dessus du chef de l'État (30% de bonnes opinions). Les dernières enquêtes d'autres instituts de sondages évaluent de 27 à 31% la cote de popularité d'Emmanuel Macron et de 30 à 31% celle d'Édouard Philippe. 

Toujours des réserves sur les mesures. Selon cette enquête, seulement 36% des Français estiment que les mesures dévoilées par le chef de l'État "seront efficaces pour répondre aux difficultés des Français en matière de pouvoir d'achat". Parmi les personnes interrogées, 45% ont fait part de leur intention de participer au grand débat national voulu par Emmanuel Macron au premier trimestre. 

Xavier Bertrand devance Nicolas Hulot. Enfin, la "cote d'influence des personnalités" met en avant le président de la Région Hauts-de-France Xavier Bertrand, qui prend la tête du classement dominé depuis mai 2017 par Nicolas Hulot. Selon l'étude, 33% des personnes sondées (+3 points) souhaitent que l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy ait davantage d'influence dans la vie politique, devant Nicolas Hulot (32%, -3 points) et le maire de Bordeaux Alain Juppé (30%).

Chez les sympathisants LR, Nicolas Sarkozy réalise une percée (+14 points), avec 64% souhaitant qu'il ait davantage d'influence. Au coude-à-coude avec Valérie Pécresse (64% également), l'ancien président reste derrière Xavier Bertrand (65%) et le maire de Troyes François Baroin (76%) mais devance désormais le patron des LR Laurent Wauquiez (63%).

*Sondage réalisé les 18 et 19 décembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.105 personnes, selon la méthode des quotas (marge d'erreur située de 1,4 à 3,1 points).