"La France des blouses blanches révèle les fractures françaises", selon Damien Abad

, modifié à
  • A
  • A
Damien Abad était l'invité du Grand Rendez-vous dimanche 2:20
Damien Abad était l'invité du Grand Rendez-vous dimanche © Europe 1
Partagez sur :
Invité du "Grand Rendez-vous", le député de l’Ain et président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale Damien Abad est dimanche revenu au micro d’Europe 1 sur la détresse du personnel hospitalier et du soutien dont blouses blanches bénéficient dans la population. Pour éviter que "les blouses blanches se transforment en Gilets jaunes, il faudra tout remettre à plat et repenser notre système de santé", selon le député. 
INTERVIEW

"La France des blouses blanches révèle les fractures françaises", a déclaré au micro d'Europe 1 Damien Abad, député de l'Ain et président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale. Interrogé par les journalistes du Grand Rendez-vous sur la situation du personnel hospitalier en première ligne face à la pandémie de Covid-19, le député LR a rappelé que la détresse des blouses blanches ne datait pas d'hier. 

"Tout remettre à plat et repenser notre système de santé"

"Elles souffrent depuis longtemps et tirent depuis longtemps le signal d'alarme. Depuis longtemps, nous avons des hôpitaux de campagne en désuétude, nous avons une médecine de ville qui doit faire face aux déserts médicaux", a-t-il expliqué, affirmant que "la France des blouses blanches" arrivait sur le devant de la scène et révélait "les fractures françaises".

"Il faut qu’on puisse les résoudre", a-t-il dit, "et corriger les inégalités". "Si on ne veut pas que les blouses blanches se transforment en Gilets jaunes, il faudra répondre à leurs attentes et surtout tout remettre à plat et repenser notre système de santé"

Le professeur Raoult "déconsidéré"

Interrogé à propos des travaux du professeur Raoult, Damien Abad n'a ensuite pas souhaité s'exprimer sur les bienfaits supposés de la chloroquine. "Il faut faire preuve d’une grande humilité : je ne suis pas médecin", mais en tant que responsable politique, il faut s'interroger sur l'image du professeur Raoult, selon le député. Alors qu'il est reconnu à l'international, "comment se fait-il que le docteur Raoult soit autant déconsidéré en France ?", se questionne Damien Abad, "comment se fait-il qu'il se heurte à autant de résistance ?"

Plus tard dans l'émission, Damien Abad a affirmé que la fonction hospitalière devait "échapper à toute logique comptable et budgétaire, et notamment à toute réduction des effectifs".

Europe 1
Par Ariel Guez