Jean-Luc Mélenchon incarne le mieux l'opposition à Macron, selon un sondage

, modifié à
  • A
  • A
Jean-Luc Mélenchon incarne bien l'opposition pour 51% des interrogés. © boris HORVAT / AFP
Partagez sur :

Le leader de la France insoumise devance Marine Le Pen, loin devant Laurent Wauquiez ou Olivier Faure, selon un sondage publié dans le JDD. 

Porté par le contexte social, Jean-Luc Mélenchon a le vent en poupe. Dans un sondage Ifop publié par le Journal du dimanche, le leader de la France insoumise est désigné comme la personnalité politique incarnant le mieux l'opposition à Emmanuel Macron.

Marine Le Pen séduit à droite. Pour 51% des sondés, le député des Bouches-du-Rhône "incarne bien" l'opposition au président de la République. Un score qui le place juste devant Marine Le Pen, l'autre grande gagnante de cette étude, comme le confirme à Europe 1 Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop. 

Ce sondage, note-t-il, est "encourageant pour Marine Le Pen dont on a l'habitude de parler du déclin de son influence". En effet, 47% des sondés estiment que la présidente du Front national "incarne bien" l'opposition. Autre motif de satisfaction pour l'ancienne candidate à la présidentielle, elle obtient un bon score (47%), chez les sympathisants LR.

Wauquiez devancé par Philippe Martinez. Ce sondage, poursuit Frédéric Dabi, "montre surtout la difficulté des anciens partis de gouvernement, PS, LR (...) qui peinent à incarner une opposition crédible". Du côté de LR, seuls 30% des interrogés estiment que Laurent Wauquiez, incarne "bien" l'opposition. Le président de LR n'arrive que 4e, derrière le patron de la CGT Philippe Martinez, actuellement en tête des mobilisations contre la réforme de la SNCF. Encore plus inquiétant pour le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, 70% des interrogés indiquent que Laurent Wauquiez "n'incarne pas bien", l'opposition au président de la République.  

Au PS, le nouveau premier secrétaire Olivier Faure ne fait pas mieux (24%), à peine devancé par Benoît Hamon, désormais à la tête de Génération.s (27%). Tous les deux sont devancés par Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France (29%).