INFO EUROPE 1 - Questionnaire du Sénat : les maires se disent touchés par l'insécurité

, modifié à
  • A
  • A
maire sécurité sénat
La consultation a été lancée après le décès du maire de Signes, Jean-Mathieu Michel, en août dernier. © AFP
Partagez sur :
 L'initiative avait été lancée après la mort du maire de Signes, pour évaluer l'insécurité qui pèse sur ces élus. La commission des lois du Sénat a envoyé un questionnaire aux 36.000 maires de France.
INFO EUROPE 1

Une écrasante majorité des maires consultés par le Sénat se disent touchés par l'insécurité. Europe 1 révèle ce mercredi les premiers résultats, avant la publication officielle, prévue dans la journée. Ils confirment que de nombreux maires ont été confrontés à des menaces, voire à des violences.

La commission des lois du Sénat a envoyé un questionnaire aux 36.000 maires de France, à partir du 13 août. 3.812 maires ont répondu au questionnaire, soit 10,9% des maires de France. Avec une constante : près de 100% des répondants ont déjà été victime d'incivilités, de menaces ou même d'agressions. Le plus souvent en utilisant leur pouvoir de police : stationnement gênant, dépôt sauvage de déchet, ou encore occupation illégale de terrain. 

Injures et menaces de mort

La consultation fait état d'injures, de menaces de mort, à l'aide d'un couteau ou d'une fourche. Beaucoup de maires n'osent pas porter plainte.  Les sénateurs devraient proposer de mieux protéger les maires et de mieux les accueillir dans les commissariats ou gendarmeries.

Les pistes d'amélioration de la sécurité des maires présentées ce matin après la révélation des chiffres seront soumises au gouvernement dans le cadre de la loi sur le statut de l'élu qui arrive la semaine prochaine au Sénat. L'initiative du Sénat avait été lancée après la mort du maire de Signes, renversé par le conducteur d'une fourgonnette en août dernier. 

Europe 1
Par Hadrien Bect