Hugues Renson répond à Jean-Michel Aphatie : "Emmanuel Macron ne se cache pas"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Interrogé sur le silence du président de la République depuis plusieurs jours, le vice-président de l'Assemblée nationale a souligné son intervention depuis le Tchad, mardi soir, et appelé à ne pas se laisser aller à des "interprétations".

INTERVIEW

Où est Emmanuel Macron ? Le président, parti ce week-end au Tchad pour voir des militaires mobilisés pendant les fêtes, ne s'est pas adressé directement aux Français depuis plusieurs semaines. "Il ne se cache pas", a certifié Hugues Renson, député de la majorité, mercredi sur Europe 1, répondant de fait à l'édito de Jean-Michel Aphatie qui s'interrogeait quelques minutes plus tôt sur l'absence du chef de l'État. "Est-ce qu'Emmanuel Macron se cache ? Oui, il se cache", a affirmé notre éditorialiste. 

Un "problème d'interprétation". "Il était [mardi] à la télévision, chez Michel Drucker sur France 2." Le président de la République avait enregistré un message télévisé, dans lequel il a rendu hommage aux soldats en France et à l'étranger qui "nous défendent". "Ils nous protègent et ils luttent contre le terrorisme islamiste", a-t-il poursuivi, ajoutant une pensée pour "nos soldats, leurs familles, nos blessés et nos disparus". "Il s'est adressé aux Français", a tranché Hugues Renson. "Il y a un problème dans le fonctionnement médiatique et dans l'interprétation de l'action publique."

Jean-Michel Aphatie ne partage pas ce point de vue. "Il se cache parce qu'il a compris le rejet qu'il suscite dans cette crise des 'gilets jaunes'. Et Emmanuel Macron et ses communicants ont conçu, ce que j'appelle un peu par provocation sa disparition, comme un facteur d'apaisement. Vous vous rendez compte où on en est ?", poursuit Jean-Michel Aphatie avant de conclure. "On ne reverra sans doute pas Emmanuel Macron avant le 31 décembre, pour les voeux".