Faut-il reporter les municipales ? “Il est urgent de prendre des décisions claires”, martèle Rachida Dati

, modifié à
  • A
  • A
3:13
© Europe 1
Partagez sur :
Sans appeler à l’annulation du second tour des élections municipales, Rachida Dati, candidate LR à la mairie de Paris, arrivée en seconde position dimanche dans la capitale, souhaite désormais que le gouvernement prenne un décision claire sur la tenue du scrutin.
INTERVIEW

Rachida Dati est arrivée dimanche nettement derrière Anne Hidalgo lors du premier tour des élections municipales à Paris. Mais pour la candidate Les Républicains, l’essentiel est ailleurs. La maire du 7ème arrondissement de la capitale en appelle au gouvernement concernant le second tour. "Il est urgent de prendre des décisions, qui doivent être anticipées, claires. Et on ne fait pas de demi-mesure", a-t-elle lancé lundi matin sur Europe 1.

"J’appelle en responsabilité à ce que le gouvernement, qui est le seul détenteur des informations nécessaires à la protection des Français, de l'ensemble de nos compatriotes, prenne une décision rapidement et de manière très claire", a insisté Rachida Dati. "Je ne remets pas en cause les instructions, les recommandations sanitaires, bien loin de là. je souhaite la protection de nos compatriotes. Dans ce cas-là ,les décisions doivent être anticipées, doivent être claires, doivent être prises."

Et pour Rachida Dati, aucun doute, "cette élection de premier tour a été biaisé". "Les décisions annoncées par Edouard Philippe 48 heures après les décisions du président de la République, ça ne permet pas l'exercice et la démocratie son devoir citoyen dans de bonne conditions", a-t-elle attaqué. "Depuis samedi soir, on a été débordés d’appels téléphoniques. Parce que les gens ont été très en colère de ne pas pouvoir prendre leurs dispositions pour aller voter d’une part. et d’autre part ça a effrayé beaucoup de gens".