Municipales 2020 : les résultats à Paris

  • A
  • A
Hôtel de ville Paris
© Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
À Paris, la maire sortante Anne Hidalgo est arrivée en tête du premier tour des élections municipales, dimanche, avec 29,33% des voix. Elle devance largement Rachida Dati, la candidate LR (22,72%) et Agnès Buzyn, celle de LREM (17,26%).

Anne Hidalgo, Rachida Dati et Agnès Buzyn se disputent âprement le siège de l'Hôtel de ville, à Paris. Dimanche, au soir du premier tour des élections municipales, ce sont les listes socialistes soutenues par Anne Hidalgo qui sont arrivées en tête, avec 29,33 % des suffrages. Elles devancent largement les listes LR emmenées par Rachida Dati, qui ont récolté 22,72 % des voix. En troisième position, Agnès Buzyn et ses listes LREM ont engrangé 17,26% des votes. Chez les autres candidats, l'écologiste David Belliard (EELV) a recueilli 10,79 % des voix, devant Cédric Villani (ex-LREM, 7,88 %) et Danielle Simonnet (4,59 %). Serge Federbusch, soutenu par le RN, obtient 1,5 %.

La bataille pour Paris, qui a fait rage pendant des semaines, a été émaillée d'incidents du côté de La République en marche. D'abord avec la dissidence de Cédric Villani, qui a dénoncé le manque de transparence de l'investiture de Benjamin Griveaux. Puis avec le retrait de ce dernier, lorsque des vidéos intimes à caractère sexuel ont été divulguées sur Internet. Il avait alors été remplacé à la dernière minute par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

La liste menée par le directeur de campagne d'Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire, dans le XIIe (33,43%), et son alliée du parti Générations, Carine Petit, dans le XIVe arrondissement (32,85%), arrivent largement en tête dans ces deux secteurs qui constituent les arrondissements dits "à bascule". En outre, la liste "Paris en commun", qui rassemble socialistes, communistes, Générations, et personnalités de la société civile, enregistre un très bon score dans le nouvel arrondissement "Paris centre", né de la fusion des quatre premiers arrondissements (avec 33,72% des voix contre 20,48% pour LR et 21,07% pour LREM).

La droite, elle, réalise de bons scores dans ses bastions traditionnels de l'ouest parisien, dont le très chic VIIe arrondissement où la maire sortante Rachida Dati est réélue avec 50,69% des voix, comme dans le VIIIe (34,72 % contre 26,6% pour LREM), le XVe où sa candidate semble être en tête, devant le dissident et maire sortant Philippe Goujon, ou encore le XVIIe arrondissement.

Reste aux candidats à passer des alliances pour gagner Paris. En dépit du bon score de Rachida Dati, la victoire de la droite à Paris, aux mains des socialistes depuis 19 ans, paraît improbable tant sa candidate manque de réserves de voix pour le second tour, et s'est jusqu'alors montrée défavorable à toute alliance avec Agnès Buzyn.