Face à Marine Le Pen sur France 2, le "test" de la ministre Nathalie Loiseau en vue des européennes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Relativement inconnue du grand public, la ministre chargée des Affaires européennes débattra jeudi soir avec Marine Le Pen sur France 2. Un face-à-face dont elle pourrait profiter en vue des élections européennes, dont elle aimerait être la tête de liste LREM.

Duel politique, jeudi soir, sur France 2 : la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, va débattre avec Marine le Pen dans L'Émission politique. Un face-à-face aux allures de test pour la ministre, qui aimerait bien être la tête de liste de La République en marche pour les élections européennes.

Toute la Macronie devant sa télévision. Le passage télévisé de la ministre sera particulièrement scruté à l'Elysée, dans les ministères, parmi les députés… En bref, toute la Macronie ou presque va surveiller ce duel entre une ministre relativement inconnue du grand public et Marine Le Pen, opposante clairement identifiée par les Français. "C'est un bon test pour elle", assure un ministre, qui ajoute : "Je ne vois pas qui d'autre au gouvernement pourrait être notre candidat" pour les européennes.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Si elle est mordante, ça jouera en sa faveur". Pour l'ancienne directrice de l'ENA (de 2012 à 2017), il y a donc un enjeu de taille. "Si elle est mordante, ça jouera en sa faveur", croit savoir un parlementaire. Alors, entre deux réunions sur le Brexit, la ministre chargée des Affaires européennes se prépare. "Elle lit, elle regarde des débats, des interventions de Marine Le Pen", affirme un de ses proches.

Au parti présidentiel, on compte sur Nathalie Loiseau et son expérience. "L'ambiance au niveau européen est anxiogène, il faut quelqu'un qui sache naviguer dans ce contexte" plaide un ministre. Au plus haut sommet de l'État, on la considère comme compétente mais "trop techno". 

Le clan Le Pen confiant. Dans l'entourage de Marine Le Pen, en tout cas, on se frotte déjà les mains : "Loiseau, c'est une technicienne froide", dit-on. Avant d'asséner : "Elle est tellement odieuse qu'elle fera une bonne tête de liste pour En marche."