Européennes : Générations de Benoît Hamon lance un appel à candidatures citoyennes

  • A
  • A
Benoît Hamon et son mouvement Générations veulent une liste "en dehors des vieux appareils partisans". © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Le mouvement de Benoît Hamon veut rassembler "bien au-delà des vieux appareils partisans" pour les élections européennes. 

Le mouvement Générations fondé par Benoît Hamon a lancé lundi un appel à candidatures citoyennes pour une liste aux élections européennes située "en dehors des vieux appareils partisans", une initiative compatible avec la création de "Place publique" par Raphaël Glucksmann, selon un des auteurs de l'appel.

"Générations veut se mettre au service d'une liste qui rassemble bien au-delà des vieux appareils partisans", affirme le mouvement sur son site.

"Des discussions à venir avec le mouvement créé par Raphaël Glucksmann. Cet appel aux citoyens "pour construire la liste humaniste et écologiste qui changera l'Europe" concrétise le souhait émis plusieurs fois ces dernières semaines par Benoît Hamon d'une liste aux européennes largement basée sur des acteurs de la société civile.

Le député européen et proche de Benoît Hamon Guillaume Balas a salué l'intention de l'essayiste Raphaël Glucksmann de lancer, la semaine prochaine, le mouvement "Place publique" avec l'économiste Thomas Porcher et la militante écologiste Claire Nouvian. "Ce sont des gens avec qui on a envie de discuter, ce qu'ils disent est à peu près la même chose que ce qu'on dit, et il serait totalement irresponsable de s'éparpiller". De son côté, Raphaël Glucksmann a expliqué qu'il entendait faire dialoguer l'ensemble de la gauche grâce à son mouvement.

"Les appareils politiques sont en train de créer des ligues fermées". Pour Guillaume Balas, "les appareils politiques, même ceux qui se disent les plus ouverts, sont en train de créer des ligues fermées".

"Au lieu de rester sur le potentiel important des membres de Générations, il s'agit d'aller chercher des gens qui se reconnaissaient dans un certain nombre de valeurs, mais qui ne veulent pas adhérer à un mouvement politique en tant que tel", a-t-il ajouté.

"Face aux nationalistes qui partout font monter la tension et la haine, face aux libéraux qui brisent le rêve Européen par l'austérité et les renoncements aux valeurs de progrès et d'humanité, il faut que la gauche et les écologistes relèvent la tête et fassent naître des passions positives", estime Générations dans son texte.