Emmanuel Macron avance la vaccination des plus de 50 ans au 10 mai

, modifié à
  • A
  • A
0:52
© BERTRAND GUAY / AFP / POOL
Partagez sur :
La vaccination sera ouverte "sans limite d'âge" à partir du 12 mai quand il reste des doses disponibles, a annoncé Emmanuel Macron mercredi, en inaugurant le premier grand vaccinodrome parisien, installé Porte de Versailles à Paris. Toutes les personnes de plus de 50 ans pourront se faire vacciner à partir du 10 mai, au lieu du 15 comme prévu jusqu'ici, a également annoncé le chef de l'Etat

Toutes les personnes de plus de 50 ans pourront se faire vacciner à partir du 10 mai, au lieu du 15 comme prévu jusqu'ici, a annoncé Emmanuel Macron jeudi afin d'accélérer la campagne vaccinale contre le Covid-19, précisant que les rendez-vous pourront être pris dès vendredi. "La campagne se poursuit à marche forcée", a-t-il ajouté en inaugurant le premier grand vaccinodrome parisien, installé Porte de Versailles à Paris

La vaccination sera ouverte "sans limite d'âge" à partir du 12 mai quand il reste des doses disponibles, a encore annoncé le chef de l'Etat. "Nous ne voulons pas gâcher quelque dose que ce soit", donc "à partir de mercredi 12, vous pourrez regarder la veille sur le site s'il y a des doses disponibles le lendemain à l'endroit où vous êtes et des rendez-vous qui ne sont pas pris" et ces rendez-vous disponibles seront ouverts "sans limite d'âge", a expliqué le président. Jusqu'ici à Paris "il n'y a pas eu de gâchis, toutes les doses ont été utilisées dans les centres, mais on veut optimiser et être sûrs que toutes les doses sont pleinement utilisées", a-t-il ajouté, précisant que "c'est un dispositif exceptionnel".

Quand aux plus de 50 ans, pour lesquels la date d'ouverture de la vaccination a été avancée de 5 jours, il pourront prendre rendez-vous dès vendredi 7 mai. "L'objectif, évidemment, c'est de continuer à marche forcée d'avancer", a insisté M. Macron, en réaffirmant l'objectif d'atteindre 30 millions de vaccinés le 15 juin.

La vaccination ouverte aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies

La vaccination contre le Covid-19 est par ailleurs désormais ouverte aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies qui leur font courir un "très haut risque de forme grave", selon des instructions du ministère de la Santé publiées jeudi. Ils pourront recevoir le vaccin de Pfizer/BioNTech, le seul autorisé à ce stade pour les 16-17 ans. Jusqu'à présent, les seuls mineurs à qui la vaccination était ouverte étaient ceux âgés de 16 et 17 ans proches de personnes immunodéprimées.

Le gouvernement s'est fixé comme objectif d'atteindre la barre des 20 millions de premières doses injectées au 15 mai, puis des 30 millions un mois plus tard. Mardi, 16,4 millions de personnes avaient reçu au moins une dose et 7,3 millions ont reçu deux doses. La France attend plus de flacons des quatre vaccins autorisés en mai (4,5 millions de doses par semaine) et en juin (6,9 millions hebdomadaires).

Un premier vaccinodrome à Paris

Dans le premier vaccinodrome parisien, installé dans le hall 5 du Parc des expositions de la Porte de Versailles, 2.500 à 3.000 personnes pourront être vaccinées tous les jours. Divisé en quatre unités de six box chacune, soit 24 lignes de vaccination, le vaccinodrome, qui a commencé ses opérations mercredi, est ouvert 7 jours sur 7, de 9h à 18h. Il est géré entièrement par la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Ce sont des secouristes qui effectuent les vaccinations, uniquement avec le vaccin Pfizer pour l'instant.