Aéroport de Notre-Dame-des-Landes : l'un des médiateurs avance l'argument du bruit

  • A
  • A
Le bruit pourrait être un argument en faveur du transfert de l'aéroport Nantes-Atlantique vers Notre-Dame-des-Landes © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

L'un des membres de la commission de médiation autour du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes a reconnu que l'actuel aéroport provoquait des nuisances sonores.

Gérard Feldzer, l'un des médiateurs nommés par le gouvernement pour trouver un terrain d'entente entre les défenseurs de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et ses détracteurs, se serait prononcé en faveur du projet, selon un document que s'est procuré France Bleu Loire Océan

Le bruit, un argument "fort" en faveur du projet. "On a vu les dommages pour le bruit et les conséquences sur la santé, on est parfaitement en accord avec ça", a déclaré l'ancien pilote de ligne, au cours d'une audition menée la semaine dernière. "Il faut trouver les solutions. Bon, alors, la solution idéale, ce serait de déplacer à Notre-Dame-des-Landes, mais c'est pas à nous de juger", peut-on l'entendre dire dans l'enregistrement de France Bleu. Restant prudent, ce proche de Nicolas Hulot assure que le rôle des médiateurs est d'avancer des arguments et que "le bruit en est un, et c'est un élément fort."

Un rapport au 1er décembre. Les trois médiateurs doivent remettre leur rapport le 1er décembre avant que le Premier ministre ne prenne une décision définitive.