Marseille: Rebsamen "comprend" les policiers

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le président du groupe PS au Sénat François Rebsamen a déclaré vendredi qu'il "comprenait l'émotion et l'exaspération" des policiers qui se sont rassemblés à Marseille, en soutien à leur collègue grièvement blessé lors d'une fusillade. "Je comprends leur émotion et leur exaspération", écrit le sénateur dans un communiqué, jugeant que "les conditions de travail des policiers sont de plus en plus dures et dangereuses face à la montée de la violence et à la prolifération des armes".

"Le manque d'effectifs et le manque de moyens rend leur mission de plus en plus difficile à exercer, et aggrave aussi considérablement les risques de leur métier. Je tiens à leur exprimer mon soutien et à saluer leur courage", poursuit l'élu.

Trois fusillades à la kalachnikov ont secoué Marseille et sa région en moins d'une semaine, faisant trois morts et deux blessés graves dans des affaires distinctes: course-poursuite entre cambrioleurs et policiers, hold-up, et enfin un règlement de comptes. Un policier de la brigade anticriminalité d'Aix-en-Provence est toujours entre la vie et la mort après avoir reçu une balle de kalachnikov dans la tête et deux à l'épaule.