Mariage gay: Valls accuse des "groupuscules"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a accusé mardi certains "groupuscules" opposés au mariage homosexuel de vouloir "déstabiliser la République" avec des "actions violentes", et a assuré que le gouvernement ne "plierait pas" face à ces pressions.

"Je ne fais pas l'amalgame entre une minorité et ceux qui légitimement peuvent manifester contre un texte de loi qui ne leur plaît pas (...) mais il y a une radicalisation; des groupuscules tentent par des actions violentes de déstabiliser la République", a déclaré Manuel Valls sur RTL. "Quand vous avez des groupuscules identitaires d'extrême droite à Paris ou à Lyon qui s'en prennent aux institutions, qui ne veulent pas que les ministres puissent assister à un certain nombre de manifestations, qui attendent une journaliste, en l'occurrence Caroline Fourest, gare Montparnasse à Paris, en faisant le signe nazi, (...) cela est intolérable", a-t-il martelé.