Le vote de Bayrou motivé par "l'indignation"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le vote personnel de François Bayrou pour François Hollande au second tour de la présidentielle est motivé par l'indignation ressentie devant la campagne de Nicolas Sarkozy, vue comme orientée à l'extrême-droite, a estimé lundi le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon. C'est en effet en critiquant l'orientation de la campagne de Nicolas Sarkozy sur l'immigration et les frontières que François Bayrou a justifié son choix.

"Je pense qu'il y a un fond républicain chez cet homme qui fait qu'il est scandalisé, comme beaucoup de gens à droite que je connais", a dit Jean-Luc Mélenchon sur RMC et BFM TV. "Ils sont scandalisés par le tour qu'a pris la campagne depuis 15 jours, depuis que Nicolas Sarkozy, étant seul candidat de droite, s'est senti autorisé à faire une espèce de course aux thèmes de l'extrême-droite qui ont révulsé tout le pays", a-t-il ajouté. Il a ajouté cependant ne pas croire à une alliance entre le PS et le parti centriste MoDem, car selon lui "il n'y a pas d'espace politique possible pour ce genre de coalition en France".