L'affaire Leonarda, "c’est destructeur pour cette jeune fille aussi" (Bayrou)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Invité dimanche du Grand Rendez-vous d’Europe 1 – Le Monde – i>Télé, François Bayrou est revenu sur l'affaire Leonarda, en insistant notamment sur sa dimension médiatique et ses conséquences, tant pour Leonarda Dibrani que pour la société française.

"Cette jeune fille est en train de subir par les médias une pression à laquelle elle ne peut pas résister évidemment. C’est une jeune fille de 15 ans devant qui tous les objectifs de caméras viennent, qui est en direct sur les chaines, à qui ont fait croire, je crois qu’elle l’a dit elle-même, 'maintenant je suis une star'. C’est destructeur pour cette jeune fille aussi", a dénoncé le président du MoDem. "L’absence de réserve, d’équilibre, dans lequel l’hyper compétition médiatique entraine la société dans laquelle nous sommes. Cela aussi mériterait qu’on y réfléchisse", a ajouté François Bayrou.

"Pourquoi ça s’est enflammé ? D’abord nous sommes une société de ce point de vue là très éruptive. Pourquoi est-elle éruptive ? En particulier parce que l’évolution des médias, médias d’information en continu, parce que la scène répétée des centaines de fois sur l’écran où on voyait cette famille, cette jeune fille répondre en temps réel au président de la République. Vous voyez bien ce que cela a de presque impossible à maitriser", a-t- ajouté.