Jospin et le cumul : "il n’y a qu’en France que l’on voit cette situation"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Après avoir remis son rapport à François Hollande vendredi matin, Lionel Jospin est venu expliquer ses propositions au micro d’Europe 1. Concernant le non-cumul des mandats, l’ancien Premier ministre relève que’ "il n’y a qu’en France que l’on voit cette situation" (de cumul, nldr). Pour lui, "les ministres ne doivent avoir que comme fonction leur tâche ministérielle, et ne doivent pas, en plus, être influencés dans leurs décisions par des intérêts locaux.

Concernant le statut pénal du chef de l’Etat, Lionel Jospin assure que "nos concitoyens veulent de l’exemplarité de la part de leur dirigeant et que chacun soit traité de façon égal devant la justice. Pour les actes détachables de la fonction présidentielle - avec des protections particulières -, le président doit pouvoir rendre compte de ses actes", a-t-il argumenté, avant d’apporter une précision : "Aucune mesure privative de liberté ne peut être prise contre un président en exercice."

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr