Borloo et Bayrou défendent le vote blanc

  • A
  • A
Partagez sur :

François Bayrou et Jean-Louis Borloo ont défendu côte-à-côte mercredi une proposition de loi pour la reconnaissance du vote blanc dès les prochaines échéances électorales, que l'UDI présente jeudi à l'Assemblée, accusant le gouvernement de volte-face. 

"A notre grande surprise, le gouvernement a décidé que cela ne s'appliquerait pas pour les élections municipales", a déploré Jean-Louis Borloo. "Les ordinateurs du ministère de l'Intérieur ont dû tourner et je crains même qu'ils soient capables de nous faire une petite facétie pour les européennes", a déclaré le président de l'UDI, interrogé sur le sujet en sortant de la première réunion de coordination politique de l'Alternative. 

Le texte avait été adopté il y a un an à l'Assemblée et le Sénat l'a voté en février en des termes légèrement différents.