Bijoutier braqué : Le Pen pour une "présomption de légitime défense"

  • A
  • A
Partagez sur :

Marine Le Pen, présidente du Front national, a estimé vendredi que le bijoutier ayant tué un braqueur jeudi dans la Marne ne devrait pas être incarcéré, "le temps de l'instruction", et bénéficier d'une "présomption de légitime défense." Invitée à donner sa réaction sur RTL, Marine Le Pen a répondu: "à peu près la même que celle pour le bijoutier de Nice, à savoir qu'évidemment on ne se réjouit jamais quand on voit des commerçants obligés de se défendre eux-mêmes, ce qui démontre de manière symbolique l'absence de confiance dans l'Etat et dans la puissance publique pour les protéger."

"Ils sont victimes d'une explosion des braquages, une augmentation de 35%", a ajouté Marine Le Pen. Alors que le bijoutier est toujours en garde à vue, "personne ne comprendrait que ce bijoutier soit incarcéré en préventive ou quelque chose de ce style car on peut quand même lui laisser, en tout cas pendant le temps de l'instruction, le bénéfice d'une présomption de légitime défense", a déclaré la présidente du FN.