1er mai : Sarkozy "déclare la guerre" (FG)

  • A
  • A
Partagez sur :

Eric Coquerel, conseiller de Jean-Luc Mélenchon, a estimé lundi que Nicolas Sarkozy, qui a annoncé pour le 1er mai un "très grand rassemblement" autour du "vrai travail" sur le Champ-de-Mars, voulait "déclarer la guerre aux travailleurs", y voyant "un clin d’œil supplémentaire au FN".

"Le 1er mai, nous allons organiser la fête du travail, mais la fête du vrai travail, de ceux qui travaillent dur, de ceux qui sont exposés, qui souffrent, et qui ne veulent plus que quand on ne travaille pas on puisse gagner plus que quand on travaille", a déclaré le président-candidat à la presse.

"Ça me fait penser au Front national qui depuis des années essaie de concurrencer la fête des travailleurs et les syndicats en essayant de préempter le 1er mai" sans "heureusement" y réussir, a réagi Eric Coquerel, au lendemain du premier de la présidentielle où le candidat du Front de gauche a obtenu 11,1%.

 "Le Champ-de-Mars, ça veut dire vraiment qu'il déclare la guerre aux travailleurs", "c'est incroyable de hargne de classe et de mépris" de parler ainsi de "vrai travail" en "s'affrontant aux manifestations traditionnelles du 1er mai", a-t-il ajouté, y voyant "un clin d’œil supplémentaire au FN qui a eu l'idée saugrenue de fêter Jeanne d'Arc alors que c'est la fête des travailleurs".

>> RESULTATS - Découvrez les scores dans votre commune