Xavier Niel va proposer la création d'une fondation pour préserver l'indépendance du Monde

  • A
  • A
Xavier Niel souhaite "un dispositif permettant d'apporter 100% du capital" du quotidien "au sein d'une fondation".
Xavier Niel souhaite "un dispositif permettant d'apporter 100% du capital" du quotidien "au sein d'une fondation". © ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
Alors que Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky viennent de signer le droit d'agrément réclamé par les personnels du Monde pour garantir leur indépendance, l'autre co-actionnaire du groupe, Xavier Niel, défend la création d'une fondation permettant de "sanctuariser" cette indépendance.

Xavier Niel, co-actionnaire depuis 2010 du quotidien Le Monde, a annoncé qu'il allait proposer la création d'une fondation permettant de "sanctuariser" l'indépendance du journal, dans un communiqué diffusé jeudi.

Niel prêt à racheter les parts de Prisa dans Le Monde

Dans ce message, le fondateur de Free salue en outre le geste de Matthieu Pigasse, qui lui propose de racheter à parts égales la participation du groupe espagnol Prisa dans Le Monde. Et se dit prêt à le faire, à condition que Matthieu Pigasse et lui-même s'engagent à apporter les titres ainsi acquis au "pôle d'indépendance" du journal.

"Xavier Niel a pris connaissance avec soulagement de la décision de Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky de signer un accord d'agrément sur lequel ils s'étaient engagés l'un et l'autre en octobre 2018. Il a également noté la volonté de Matthieu Pigasse de revenir sur l'accord que ce dernier avait conclu avec le Groupe Prisa et d'acheter désormais conjointement et à égalité avec lui les 20% du capital de LML détenus par Prisa", explique le trublion des télécoms.

Des titres apportés au pôle d'indépendance

"Dans cette logique, et dans le souci de conforter la place et le rôle du pôle d'indépendance au sein de l'actionnariat du Groupe, Xavier Niel souhaite que, fidèles à l'esprit de Pierre Bergé et dans la continuité de leur démarche commune, Matthieu Pigasse et lui-même prennent aujourd'hui l'engagement formel d'apporter ces titres au pôle d'indépendance", la structure qui représente les salariés, journalistes et lecteurs du Monde. "Avec cet engagement formel d'apporter les titres Prisa au pôle, un document commun et identique pourra définitivement formaliser le droit d'agrément", affirme le fondateur de Free. 

Xavier Niel conclut son communiqué en expliquant qu'il proposera "lors du prochain conseil de surveillance prévu le 3 octobre" de travailler avec la direction et le "pôle d'indépendance" de "travailler ensemble à un dispositif permettant d'apporter 100% du capital" du quotidien "au sein d'une fondation afin de sanctuariser son indépendance".