Jean-Jacques Bourdin va quitter la matinale de RMC mais...

  • A
  • A
Jean-Jacques Bourdin est la principale tête d'affiche de RMC. 2:12
Jean-Jacques Bourdin est la principale tête d'affiche de RMC. © Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :
Selon "Le Parisien", le journaliste va quitter la matinale de RMC, qu'il animait depuis 2001. Mais il conservera son interview politique entre 8h30 et 9 heures, où il a imposé son style cash. 

C'est une véritable petite révolution qui se prépare chez RMC. Alors que Jean-Jacques Bourdin réveille les Français sur RMC dès 6 heures du matin avec Bourdin Direct depuis 19 ans, le journaliste s'apprête à passer la main, indique jeudi Le Parisien

Homme de radio, dont il vante la proximité, Jean-Jacques Bourdin est devenu au fil des années un homme de télé. Sa matinale radio est diffusée avec un franc succès sur la chaîne RMC Découverte. Au point que la chaîne se classe 3e parmi les chaînes nationales le matin, juste derrière France 2 et BFM-TV. Une prouesse, alors que RMC Découverte était, en avril, à la 10e place. 

Celui qui aura 71 ans dans 10 jours semble être victime de la volonté de la station de rajeunir son antenne et lui de donner un nouvel élan, après des sondages jugés décevants. Mais Jean-Jacques Bourdin reste dans le groupe BFM/RMC. Il conserve en effet son interview de 8h30 à 9 heures, diffusée à la fois sur BFM-TV et sur RMC. Sur ce créneau, BFM-TV est bien souvent première chaîne de France, avec des audiences record autour de 25%.  

Apolline de Malherbe pourrait le remplacer

C’est bien souvent chez Jean-Jacques Bourdin et BFM-TV que les politiques font leur rentrée. Le journaliste a su imposer sa patte, avec un style cash, un micro devant lui inspiré de celui des crooners, et des questions-réponses dit-il les yeux dans les yeux. En 2007, avec son rendez-vous, il permettait à BFM-TV, 2 ans d’existence seulement, d’être la seule chaîne à recevoir tous les candidats à l’élection présidentielle. Il s’amusait notamment à demander aux candidats combien coûtait une baguette de pain ou un ticket de métro.   

Pour remplacer Jean-Jacques Bourdin, c’est Apolline de Malherbe qui tient la corde, rapporte Le Parisien. L’ancienne correspondante de BFM-TV à Washington, en charge actuellement de l’émission politique de la chaîne le dimanche, est aussi sa joker pendant les vacances. À 40 ans, elle permettrait de féminiser l’antenne d’une station parfois considérée comme trop masculine voire machiste. 

Europe 1
Par Martin Cangelosi