julie de bona 1:13
  • Copié
Alexis Patri
L'actrice Julie de Bona incarne à partir de lundi soir une animatrice radio qui voyage dans le temps pour sauver sa fille, dans la nouvelle série de TF1 "Plan B". Invitée le jour même de "Culture Médias", la comédienne revient sur le stage qu'elle avait fait dans l'émission d'Europe 1 pour travailler son rôle.
INTERVIEW

Elle est de l'équipe des actrices qui travaillent leur rôle en s'y immergeant totalement. Julie de Bona incarne dans la série Plan B, diffusée sur TF1 à partir de lundi soir, une animatrice radio qui voyage dans le temps pour sauver sa fille qui se suicide. La comédienne avait fait en 2020 un "stage d'observation" dans l'émission Culture Médias pour travailler ce rôle. De retour au micro de Philippe Vandel, Julie de Bona explique désormais comment cette immersion l'a nourrie lors du tournage.

"C'était très amusant. Et puis c'était essentiel pour moi", estime l'actrice. "Il fallait que je rentre dans la peau de cette animatrice radio, j'ai compris ce que ce métier avait de responsabilité et de charge, d'adrénaline et de passion."

Un métier "fascinant"

Mais ce que Julie de Bona retient surtout de son stage, c'est le "super pouvoir" des animateurs radio. "J'avais l'impression que l'on avait l'info avant tout le monde. On sait ce que l'on va dire, alors que l'invité ne sait pas ce qu'on va dire. On divulgue l'info aux spectateurs", explique-t-elle face à sa "maîtresse de stage" Hélène Mannarino, qui dresse pour l'occasion son portrait inattendu.

Et Julie de Bona apprécie particulièrement dans son métier de fiction la proximité avec les auditeurs. "On rentre directement dans leur foyer. Ils sont en train de boire un café, d'être sous la douche et on leur parle", observe-t-elle. "Je trouve ça assez fascinant."

Autant d'observations que la comédienne a mis à profit lors du tournage de Plan B, jusque dans les moindres détails. Comme lorsqu'elle dispose des feuilles partout autour d'elle dans les scènes tournées dans un studio de radio. "J'ai fait exactement comme Philippe Vandel", sourit Julie de Bona. "J'ai pris toutes mes petites fiches et je regardais mon réalisateur. Merci à lui pour ce conseil incroyable."