Nathalie Baye sur la série "Nox" : "Avec les catacombes, on entre dans un univers insensé et méconnu"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Lundi soir, Canal+ lance sa nouvelle création originale, dans lequel Nathalie Baye tient le rôle principal. Un thriller qui prend pour décors les sous-sols parisiens.
INTERVIEW

Lundi, Canal+ diffuse les deux premiers épisodes de sa nouvelle création originale : Nox. Une série policière française de Mabrouk el Mechri, avec Malik Zidi, Maïwenn ou encore Nathalie Baye. Cette dernière y tient le rôle principal, celui d'une ancienne flic, poussée à la retraite, et qui va tout faire pour retrouver sa fille disparue dans les sous-sols parisiens. Cette nouvelle oeuvre prend en effet pour décors les catacombes de Paris.

"Un autre monde". "Ce qui m'a séduit et donné envie de jouer ce rôle, ce n'est pas uniquement le rôle de policier. Avec les catacombes, on entre dans un univers insensé, méconnu, assez terrifiant", raconte Nathalie Baye dans Village Médias. "Il s'y passe parfois des choses amusantes, drôles, terrifiantes. On entre dans un autre monde".

"J'ai fait beaucoup de séances d'hypnose avant de débuter le tournage". "On a beaucoup tourné en décors réels : dans les catacombes, dans des parkings... Lors de mon premier jour de tournage, j'ai passé six heures dans les égouts", raconte Nathalie Baye. L’expérience n'a pas été de tout repos pour l'actrice, claustrophobe depuis de longues années. "J'ai fait beaucoup de séances d'hypnose avant de débuter le tournage. (...) J'en fait depuis longtemps, car de toute façon, même dans les ascenseurs, je suis claustrophobe", confie Nathalie Baye.

Le synopsis de Nox : Lorsque sa fille Julie (Maïwenn) disparaît dans les sous-sols de Paris sans laisser de trace, Catherine Suzini (Nathalie Baye) est persuadée qu’elle seule pourra la retrouver. Ancienne flic, à la retraite autant qu’à la dérive, elle devra se résoudre à faire équipe avec Raphaël (Malik Zidi), le coéquipier de sa fille. Ensemble, ils vont quitter la surface et s’enfoncer dans les tréfonds de Paris pour se lancer dans une course terrifiante et effrénée aux allures de descente aux enfers…