Mort de Jean Cormier, écrivain et ancien journaliste au “Parisien"

, modifié à
  • A
  • A
cormier jean
Jean Cormier a été journaliste pendant une cinquantaine d'années au sein de la rédaction du "Parisien" en tant que grand reporter. © PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :
L'écrivain spécialiste de Che Guevara et grand reporter fan de rugby est mort lundi à l'âge de 75 ans, rapporte "Le Parisien".

Jean Cormier, écrivain et grand reporter amoureux du rugby, est mort lundi à l'âge de 75 ans dans une clinique du 16ème arrondissement de Paris "des suites d'une longue maladie", a annoncé Le Parisien. Il sera enterré au Pays basque, auprès de sa mère morte il y a une dizaine d'années. 

Amoureux du rugby et fidèle du Tour de France. Jean Cormier a été journaliste pendant une cinquantaine d'années au sein de la rédaction du Parisien en tant que grand reporter. Il y a notamment été le spécialiste du rugby. Malgré sa maladie, il était encore au Stade de France le 10 novembre dernier pour suivre le match des Bleus face à l'Afrique du Sud et interroger le sélectionneur Jacques Brunel en salle de presse. Fidèle du Tour de France, Jean Cormier était aussi celui qui suivait tous les grands événements sportifs mondiaux, dont les JO de 1968. 

L'Amérique latine, sa "terre d'adoption". Mais Jean Cormier, en plus d'être un amoureux du sport, était aussi un accro de l'Amérique latine, "sa terre d'adoption", relate Le Parisien. Il était notamment passionné par Che Guevara, héros de la révolution cubaine sur lequel il a écrit plusieurs ouvrages : Che Guevara, compagnon de la révolution en 2017 chez Gallimard et Che Guevara, le temps des révélations en 2017 aussi aux Éditions du Rocher. 

Nombreux hommages. Sur Twitter, plusieurs personnalités de la planète ovale ont rendu hommage au journaliste. 

"Personnage haut en couleurs, c’était aussi un ami cher. Il va beaucoup me manquer. Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches", a écrit Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby.

L'ancien Bleu et aujourd'hui chroniqueur à L'Équipe, Olivier Magne, s'est dit "tellement triste d'apprendre" cette disparition. 

"Repose en paix mon Jeannot…", a posté plus sobrement le centre du XV de France et joueur du RCT, Mathieu Bastareaud.