Julien Courbet revient sur M6 avec une nouvelle émission et "un rôle particulier"

, modifié à
  • A
  • A
Julien Courbet
Julien Courbet revient avec un nouveau concept sur M6. © FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :
La grille de M6 s'enrichira le 14 janvier d'une nouvelle émission, "Qui veut être mon associé ?", dans laquelle des entrepreneurs sollicitent des investisseurs pour soutenir leur projet. Le tout sera piloté par Julien Courbet dans un rôle qu'il décrit comme "un peu particulier".
INTERVIEW

La grille de M6 s'enrichira dès le 14 janvier d'une nouvelle émission, Qui veut être mon associé ?. Le principe : des entrepreneurs viennent solliciter des investisseurs pour soutenir leur projet, un concept né au Japon et qui arrive donc en France dans quelques semaines. Avec un "Monsieur Loyal" désormais figure du groupe M6 : Julien Courbet, invité de l'émission Culture Médias sur Europe 1 avec François Clauss, mardi matin.

"Mon rôle sera un peu particulier et ne collera pas au rôle classique de l'animateur, avec ses 'Bonsoir à tous, plein de surprises et cætera", prévient la figure du PAF sur notre antenne, "parce qu'on est dans un concept qui se rapproche un peu de la vraie vie". Il accompagnera donc ces entrepreneurs qui vont donc devoir aller jouer la séduction auprès d'investisseurs pour repartir avec de l'argent ou, a minima, des conseils pour mieux développer leur business.

Accompagner les heureux, et les déçus

"Ça reste de la télé et il faut que le spectateur s'attache très vite à tous les personnages, donc mon rôle est d'accueillir les entrepreneurs et surtout de faire découvrir en un laps de temps très court aux téléspectateurs à qui ils ont affaire", continue un Julien Courbet visiblement très motivé par cette nouvelle émission, "une fois que j'en sais un petit plus, je leur ouvre la porte et ils rentrent dans l'arène". 

L'animateur sera aussi chargé de récupérer ces entrepreneurs à la sortie pour des séquences émotions, "avec parfois de larmes et des gens qui m'embrassent en me disant 'c'est fantastique', et puis malheureusement des déçus qui repartent sans avoir remporté le morceau". 

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Théo Mercadier