"J'étais comme un traumatisé de guerre" : Imany revient sur son burn-out

  • A
  • A
imany 2:09
Imany a fait un burn-out en 2018 © Europe 1
Partagez sur :
Imany reviendra en septembre prochain avec un nouvel album intitulé "Voodoo cello". Un projet musical de reprises, façonné autour du violoncelle, qui a failli ne jamais voir le jour. La chanteuse explique en effet, mardi dans "Ça fait du bien", qu'elle a envisagé arrêter totalement son métier après son burn-out en 2018.
INTERVIEW

La chanteuse Imany présente mardi dans Ça fait du bien son futur album Voodoo cello, un projet de reprises pensé autour de huit violoncelles, qui sortira en septembre prochain. Mais cet album a failli ne jamais voir le jour, non pas à cause du Covid-19, mais à cause du burn-out que l'artiste a fait en 2018. Elle explique au micro d'Anne Roumanoff comment elle a un temps envisagé d'arrêter totalement de chanter, avant que l'envie de studio et de scène ne lui revienne progressivement.

D'abord interrogée sur le premier confinement, Imany confie que ce moment de 2020 a été pour elle une prise de conscience. "On entre dans une espèce de routine où, finalement, on ne passe pas tant de temps que ça en famille. Mon mari aime bien dire que sa fille, qui avait un an et demi à l'époque du confinement, a découvert qu'elle avait un père", explique-t-elle. "Cette période m'a forcée à réfléchir sur la manière dont je vivais."

"Je n'allais même plus voir les autres artistes sur scène"

Mais cette réflexion s'était déjà amorcée dans son esprit quelques temps avant. "J'ai fait un vrai burn-out en 2018, j'ai tellement cramé", se souvient Imany. "Je ne pensais même pas que j'allais revenir. Je suis dit que j'allais m'occuper de mes enfants, peut-être faire autre chose. En tout cas, faire les choses autrement. Je n'ai pas envie de retourner dans le schéma album-promo-tournée."

Il faut dire que chaque album de la chanteuse lui impose des tournées de concerts et de promotion marathons. "Ce que je fais en France en termes de télé, de radio, etc., je dois aussi le faire en Pologne, en Russie, en Italie...", rappelle la chanteuse. Imany avait même débuté sa réflexion autour du fait de changer de métier. "Je me suis dit que j'allais peut-être me remettre à écrire, et écrire des chansons pour les autres. Peut-être produire d'autres artistes", précise la chanteuse. "Mais j'avais envie de me retirer un peu de la scène."

Mais l'envie de la scène a fini par revenir. "On se prépare, on est moins crevée", explique Imany. "J'étais tellement dégoûtée que je n'allais même plus voir les autres artistes sur scène. J'étais un peu comme un traumatisé de guerre. Et puis, au bout d'un moment, les choses se calment, elles s'apaisent. On va avoir d'autres groupes, et on se dit 'ah tiens, ça me manque'." Imany devrait, en fonction des autorisations sanitaires, remonter sur scène en juin 2021.

Europe 1
Par Alexis Patri