Jean-Marie Bigard : une cinquantaine de dates de sa tournée annulées après une blague polémique chez Hanouna

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'humoriste a annoncé sur Twitter mardi avoir été viré de la tournée estivale de "Var-matin", une éviction qu'il impute à son passage polémique dans "Touche pas à mon poste!" début février.

Plus d’un millier de téléspectateurs avaient saisi le CSA. Jean-Marie Bigard avait soulevé de vives réactions début février après avoir raconté une blague douteuse avec un viol dans l’émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon Poste (TPMP). Un mois plus tard, cela lui coûte une tournée estivale. L’humoriste a en effet indiqué sur Twitter que cet épisode polémique lui a valu l’annulation des 49 dates prévues dans le cadre de la tournée de Var-matin.

"Je suis viré". "Je suis détruit, mes chers amis", explique-t-il. "Je viens de prendre un coup de barre à mine sur la tête. Je devais faire la tournée Var-matin cet été. 49 dates. C'était tout mon été de travail. Et je viens d'apprendre il y a trois quarts d'heure que je suis viré", explique Jean-Marie Bigard dans une vidéo postée mardi en début de matinée.

Jean-Marie Bigard ne se prive pas pour fustiger l’organisateur de cette tournée. "Lui, il a écouté trois abrutis, qui ont été choqués par une blague que je raconte depuis trois ans à la télé et à la radio", s’agace-t-il. "Tout d'un coup, il me jette comme une merde de cette tournée." 

"Tout le monde va se faire virer". Lundi 11 février, dans l’émission de Cyril Hanouna sur C8, l’humoriste s’était risqué à une "dernière blague", à l’invitation du présentateur. "Elle est terrible. Tout le monde va se faire virer", avait-il averti, dans des dires aux accents prémonitoires, avant finalement de raconter l’histoire d’une femme qui se fait violer par son médecin pendant une consultation. "On ne cautionne pas cette blague", avait conclu Cyril Hanouna, avant de rendre l’antenne.