Valérie Damidot : "J’adorerais refaire une émission de déco"

  • A
  • A
L'animatrice Valérie Damidot était l'invitée d'Anne Roumanoff lundi. 1:08
L'animatrice Valérie Damidot était l'invitée d'Anne Roumanoff lundi. © Europe 1
Partagez sur :
C’est une icône de la télévision. Et Valérie Damidot, connue pour ses émissions de décoration, ne serait pas contre l’idée de se remettre en selle. Même si l’animatrice s’est lancée sur Youtube, elle avoue lundi, dans l’émission "Ca fait du bien" sur Europe 1, que la télé lui "manque".  

Cela fait presque six ans que les émissions de décoration de Valérie Damidot ne sont plus diffusées à la télévision. Pourtant, à leurs débuts, elles avaient cartonné. Depuis, la présentatrice, toujours le sourire aux lèvres, a monté sa chaîne de tutos sur YouTube. Mais elle ne dirait pas non pour reprendre du service à la télévision. C’est en tout cas ce qu’elle a laissé entendre lundi, alors qu’elle était l’invitée d’Anne Roumanoff sur Europe 1.

"J’adorerais refaire une émission de déco", lance Valérie Damidot au micro d’Europe 1. Mais la présentatrice doute que la tété ait "envie de ça". Depuis 2015, elle n’est plus sur le petit écran du salon. Elle continue néanmoins de parler de décoration sur les réseaux sociaux. "Ça me manque, bien sûr, c’est pour ça que j’ai monté ma chaîne YouTube", confie Valérie Damidot.

"Je suis assez libre d’aller où je veux"

Et sur Europe 1, la présentatrice se dit prête à renouveler l’expérience. Passée par M6, NRJ12 ou encore TF1, elle n’est pas attachée à une chaîne en particulier. "Je suis assez free en fait, je n’ai pas de contrats avec personne donc je suis assez libre d’aller où je veux", assure-t-elle.

Et Valérie Damidot le sait, elle est restée une référence en matière de décoration aux yeux du public. "Encore aujourd’hui, on me demande des trucs sur Twitter", raconte l’animatrice. Parfois, elle reçoit des messages pour valider des intérieurs. Le dernier en date était pour un canapé jaune : l’internaute lui demandait s’il était "tendance". "Ça me fait rire", avoue-elle, amusée. Et même sur les réseaux sociaux, Valérie Damidot garde son franc-parler. "Si c’est moche, je le dis", conclut-elle.

Europe 1
Par Manon Bernard