"Ils ne regardent plus la télé" : les chaînes investissent Twitch pour attirer les jeunes

  • A
  • A
twitch 1:42
Les chaînes qui utilisent Twitch vont devoir adapter leur contenu © Twitch
Partagez sur :
La télévision s'intéresse de plus en plus à la plateforme Twitch, qui doit lui permettre de renouer avec le public des jeunes adultes. Jean Massiet, streamer politique et fondateur de la chaîne Accropolis sur Twitch, explique mercredi dans "Culture Médias" les raisons de cet attrait soudain. Et les enjeux nouveaux que rencontrent les chaînes dans cette démarche.
INTERVIEW

Samuel Etienne, Thierry Beccaro et bientôt France Télévisions et TF1. La plateforme de streaming vidéos Twitch attire de plus en plus les acteurs historiques de la télévision. Jean Massiet, streamer politique sur Twitch et fondateur de la chaîne Accropolis, explique mercredi dans Culture Médias les raisons de cet attrait soudain des médias traditionnels pour la plateforme. Une migration qui va obliger les chaînes de télévision à modifier le rapport à leur public, si elles souhaitent réussir à renouer avec le jeune public.

Car c'est bien l'objectif principal de cette arrivée des chaînes de télévision sur Twitch : attirer à nouveau le public des adolescents et des jeunes adultes. "C'est une mutation logique qui traduit l'évolution actuelle des médias", estime Jean Massiet, qui rappelle que les audiences des chaînes de télévision sont vieillissantes. "Elles sont de plus de 60 ans, en moyenne."

"Les jeunes ont peur que Twitch perde de sa sincérité"

Mais comment les chaînes peuvent-elles à nouveau s'adresser aux jeunes ? "Ce n'est pas en faisant des émissions de télévision meilleures que ce qu'elles étaient avant", assure le streamer. "C'est simplement en acceptant le fait que les jeunes ne regardent plus la télévision. Ils sont sur leur téléphone portable, sur leur ordinateur portable, et ils consultent les réseaux sociaux. Twitch en est un."

Selon le fondateur de la chaîne Twitch Accropolis, la télévision a bien compris l'intérêt d'investir cette plateforme pour réussir à toucher un public jeune. Mais cela va obliger les chaînes, selon lui, à modifier leur relation à leur public. "Sur Twitch, les codes et manières de faire sont différentes de la télévision", observe-t-il. "Et le public de Twitch est très exigeant." Une exigence qui porte, pour Jean Massiet, sur la nécessité de créer une complicité entre le streamer et son public. 

Mais une autre difficulté se pose aux chaînes de télévision qui veulent utiliser Twitch : une partie du public fidèle de la plateforme se méfie des médias traditionnels, jugés ennuyeux. "Une partie d'entre eux voit d'un assez mauvais œil le fait que les 'vieux médias', les grandes maisons, débarquent sur la plateforme", confirment Jean Massiet. "Ils ont peur que la plateforme perde de sa sincérité." Aux chaînes de télé, donc, de prouver qu'elles peuvent s'adapter aux nouveaux besoins du public qu'elles cherchent à reconquérir.

Europe 1
Par Alexis Patri