Avec le confinement, Twitch voit son trafic bondir : "Les artistes eux-mêmes s’emparent de la plateforme"

  • A
  • A
Avec le confinement, le trafic de la plateforme Twitch augmente. 5:00
Avec le confinement, le trafic de la plateforme Twitch augmente. © Capture d'écran de la page d'accueil de Twitch
Partagez sur :
Benjamin Vallat, vice-président de Twitch TV, explique sur Europe 1 que la fréquentation de sa plateforme augmente depuis quelques jours, parallèlement aux mesures de confinement annoncées partout dans le monde. Des musiciens eux-mêmes viennent désormais s'y produire en live.
INTERVIEW

Twitch TV est une plateforme, à l'origine, où l'on regarde des gens jouer aux jeux vidéo. "Tout se passe en direct, vous êtes actif quand vous êtes engagé sur Twitch", précise Benjamin Vallat, vice-président de Twitch TV, mercredi au micro d'Europe 1 - mais depuis San Fransisco où siège la société. C'est sans doute l'une des raisons pour laquelle depuis le début des confinements, partout dans le monde et en France, la plateforme a constaté une hausse de sa fréquentation.

"Une accélération depuis quelques jours"

"Comme tous les services de live video streaming, on constate une claire augmentation du trafic sur nos plateformes et sur la plupart des territoires. Elle évolue très vite et en temps réel avec les différentes situations auxquelles les pays sont confrontés", détaille Benjamin Vallat.

Et depuis quelques temps, la plateforme va bien plus loin que le jeu vidéo, avec des compétitions d'e-sport, une section création, des concerts. Avec le confinement, "les artistes eux-mêmes s’emparent de la plateforme", assure le vice-président. "On leur donne un outil pour qu’ils se produisent de manière virtuelle, même confinés chez eux. On constate une adoption par les artistes, les musiciens : ça a été le cas depuis trois ans mais on voit clairement une accélération depuis quelques jours".

Fidéliser cette nouvelle audience

Fondée en 2011, rachetée par Amazon en 2014 pour près d’un milliard de dollars, Twitch, c'est aussi plus de 9 milliards d’heures de vidéos visionnées en 2018. "C’est un média", explique Benjamin Vallat. "Sur Twitch, on a trois millions de chaînes tous les mois, c’est trois millions de personnes qui se produisent, soit des millions de TV réunies”. Parmi les utilisateurs, des stars, comme Squeezie en France, mais aussi des gens qui se produisent "devant 15, 20 personnes", assure-t-il.

L'augmentation de trafic peut sans doute s'expliquer par le côté très participatif du réseau, prisé en ces temps de confinement : "Sur Twitch, vous êtes en direct et vous avez un tchat qui vous permet d’interagir avec votre audience", précise le vice-président de la plateforme. Bonus : les diffuseurs gagnent de l'argent via de la pub et "d’autres outils de mutualisation".

La plateforme se targue d'avoir émis des règles strictes dès le début. Et a en plus une équipe de modération qui devrait, avec la hausse de la fréquentation, avoir du travail dans les semaines à venir. Prochain défi : fidéliser les nouveaux arrivants,pour "faire en sorte d'être sûrs qu’après cette crise", et malgré la hausse actuelle des utilisateurs, " le format va continuer" d'intéresser.

Europe 1
Par Séverine Mermiliod