Gilets jaunes : BFM "a le souci d'être plus précautionneux avec les images", assure Céline Pigalle

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Philippe Vandel samedi, la directrice de la rédaction de BFM TV a répondu aux critiques qui ont visé la chaîné pour son traitement des "gilets jaunes". 
INTERVIEW

En début d'année, BFM TV a été l'objet de critiques, notamment pour sa couverture des "gilets jaunes". "Il y a eu une période difficile", reconnaît Céline Pigalle, directrice de la rédaction de BFM TV. "Mais on a beaucoup travaillé", a-t-elle poursuivi, samedi sur Europe 1.

Le 7 janvier dernier, des journalistes de la rédaction avaient même décidé de ne pas couvrir le mouvement des "gilets jaunes", en guise de protestation, après que plusieurs journalistes du service reportage avaient été pris à parti sur le terrain. Une réunion de dialogue interne avait été organisée dans la foulée, débouchant notamment sur la création d'un comité éditorial. "Il y a énormément de choses qui ont changé depuis", souligne la directrice de la rédaction. "On a le souci d'être plus précautionneux avec les images", cite-t-elle notamment en exemple.

Un débat avec les têtes de liste aux européennes le 23 mai prochain. Quelques jours après le débat "La crise et après ?", Céline Pigalle, a également indiqué que BFM TV organisera le dernier débat des élections européennes, le 23 mai prochain. "Nous allons recevoir les têtes de liste aux européennes, le 23 mai, juste avant l'échéance", a annoncé la directrice de la rédaction de la première chaîne d'information en continu de France.

"On aura peut-être une dizaine, voire un peu plus, de têtes de liste", confie la journaliste. "En le faisant au plus près des élections, on donne un maximum d'informations à ceux qui vont voter", explique la directrice de la rédaction. Selon elle, il s'agit là d'une preuve de confiance sur la "capacité de la chaîne à organiser les débats". "On a démontré que l'on avait ce savoir-faire", estime Céline Pigalle.

 

 

Europe 1
Par G.P.