Miss France : Françoise Laborde étrille l'élimination de la candidate ayant posé sein nu

, modifié à
  • A
  • A
françoise laborde 2:09
© capture d'écran Europe 1
Partagez sur :
Françoise Laborde n'a pas apprécié les justifications de Sylvie Tellier, suite à la disqualification de la candidate à Miss Guadeloupe Anaëlle Guimbi, à cause de photos pour la lutte contre le cancer du sein. La journaliste et présentatrice télé l'a fait savoir sur Europe 1, dans l'émission Culture Médias de Philippe Vandel.
INTERVIEW

La seconde salve de justifications de la présidente du comité Miss France ne convainc pas. Sylvie Tellier a tenté à nouveau de défendre la disqualification au concours Miss Guadeloupe d'Anaëlle Guimbi, dans une interview au Parisien. "Nous avons juste manqué de temps et d’informations pour apprécier le contexte", explique la successeure de Geneviève de Fontenay. "Je le regrette", poursuit-elle.

Il a été reproché à la candidate Anaëlle Guimbi d'avoir posé sein nu, ce qui est contraire au règlement de la compétition. Or les clichés visent à promouvoir la lutte contre le cancer du sein et beaucoup s'insurgent contre cette décision. C'est le cas de la journaliste et présentatrice télé Catherine Laborde, qui s'est exprimée au micro de Philippe Vandel :

"Elle n'a pas le temps de regarder les photos, Sylvie Tellier ? Ça l'occupe tant que ça le comité Miss France ? Elle ne sait pas que le cancer du sein tue 12.000 femmes en France chaque année ? Elle ne sait pas que c'est justement en Guadeloupe et dans les îles que y'a le moins de dépistage du cancer du sein et de protection contre le cancer mammaire ? Mais enfin, c'est honteux !"

Entendu sur europe1 :
C'est un jeu, une compétition. Ce n'est pas non plus un prix Nobel de vertu !

La fondatrice du mouvement "Pour les femmes dans les médias" a appelé le comité Miss France à un peu de mesure, jugeant que les photos incriminées n'ont rien d'indécent. "C'est un jeu, une compétition. Ce n'est pas non plus un prix Nobel de vertu !"

La réaction forte de Françoise Laborde ne changera rien à l'élection de Miss Guadeloupe, qui s'est tenue vendredi 21 août, puisque le règlement empêche de revenir en arrière. C'est donc Kenza Andrèze-Louison qui représentera le département des Caraïbes.

Voir cette publication sur Instagram

Hello tout le monde ! Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. ❤️✨ Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité @missguadeloupeofficiel , cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans ! Make up by @mistermakeupartist ❤️

Une publication partagée par Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) le

La candidate éliminée a indiqué qu’on lui avait proposé de participer à l’édition 2021 du concours. Mais elle a refusé. "Je ne suis pas dégoûtée, c’était une expérience que j’ai pleinement vécue, mais que je ne souhaite pas revivre", a-t-elle expliqué à NRJ.

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri