Foot : Canal+ va rester diffuseur de la L1, via un accord avec BeIN Sports

, modifié à
  • A
  • A
Canal+ va récupérer les droits de BeIN Sports pour la période 2020/2024.
Canal+ va récupérer les droits de BeIN Sports pour la période 2020/2024. © MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :
Canal+ avait perdu les droits de diffusion de la L1 à partir de la saison 2020, mais négocie un accord de distribution et de sous-licence avec BeIN Sports. 

Canal+, qui avait perdu les droits de diffusion de la L1 à partir de la saison 2020 au profit de Mediapro et de BeIN Sports, va pouvoir continuer à diffuser une partie de la compétition, grâce à un important accord qu'il est en train de négocier avec BeIN Sports, a-t-on appris lundi.

Dans un communiqué commun, Canal+ et BeIN ont annoncé des discussions exclusives en vue d'un accord de distribution et de sous-licence, d'une durée de 5 ans. Dans ce cadre, BeIN Sports prévoit notamment d'accorder à Canal+ l'autorisation d'exploiter ses droits concernant la L1 sur la période 2020/2024.

Canal+ pourra diffuser deux matches par journée de Ligue 1

Dans le détail, ces droits vont permettre à Canal+ de diffuser deux matches par journée de L1, dont 28 des 38 meilleures affiches de chaque saison, dès la prochaine saison (2020/2021). De son côté, le groupe espagnol Mediapro a acquis les droits de diffusions des 10 meilleures affiches de chaque saison.

L'accord en discussion entre les deux groupes prévoit aussi que Canal+ proposera dans ses offres l'ensemble des chaînes de BeIN Sports et leurs contenus. Et, parallèlement, Canal+ deviendra le distributeur exclusif de BeIN Sports en France, auprès de toutes autres plateformes et opérateurs. Dans un entretien au Figaro, le patron de Canal+ Maxime Saada a précisé que son groupe allait racheter les droits de diffusion à BeIN Sports "à prix coûtant, soit 330 millions d'euros".

Cet accord fait suite à l'octroi des droits de diffusion en France de la très stratégique Ligue des champions, pour la période 2021 et 2024, remportés par Canal+ et BeIN Sports (ainsi que TF1, qui diffusera la finale en clair). Avec ce double coup de théâtre, Canal+ fait son grand retour sur le marché français des droits du foot qui était devenu ces dernières années de plus en plus éclaté au profit de nouveaux acteurs, comme Mediapro ou RMC Sports (Altice) qui avait raflé les droits de la Ligue des Champions lors du précédent appel d'offres.