Comment la chaîne l'Equipe va diffuser pour la première fois le Super Bowl

  • A
  • A
Les Kansas City Chiefs sont en lice pour réaliser le doublé au Super Bowl.
Les Kansas City Chiefs sont en lice pour réaliser le doublé au Super Bowl. © TOM PENNINGTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Pour la première fois, la chaîne l'Equipe diffusera, en clair, la célèbre finale du championnat de football américain, dans la nuit de dimanche à lundi. Avec un objectif, détaillé par son patron Jérôme Saporito sur Europe 1 : "battre le record" d'audience de TF1, qui diffusait jusque là le Super Bowl. 
INTERVIEW

Les fans de football américain -ou simplement de culture US- ont rendez-vous sur la chaîne l'Equipe, dans la nuit de dimanche à lundi. Entre minuit et 6 heures du matin, c'est bien le canal 21 de la TNT qui diffusera gratuitement la célèbre finale du Super Bowl, et non TF1, comme les années précédentes. Invité de Culture Médias, sur Europe 1, le patron du pôle TV de l'Equipe, Jérôme Saporito, évoque le dispositif mis en place par la chaîne pour cette prestigieuse rencontre qui opposera les Kansas City Chiefs, tenants du titre, aux Tampa Bay Buccaneers. 

Grégory Ascher, Djibril Cissé et Corentin Sellin 

"Les conditions sanitaires ne permettaient pas d'aller sur place, mais on aurait bien aimé", déplore Jérôme Saporito. Cette nuit américaine sera donc présentée depuis Paris, par l'animateur Grégory Ascher, "entouré de Djibril Cissé, ancien joueur de foot et dingue de musique, et de Corentin Sellin, historien spécialiste des Etats-Unis et surtout fan de NFL [le championnat de football américain, ndlr]". 

Aux commentaires, les téléspectateurs retrouveront le journaliste franco-américain Peter Anderson et le consultant Anthony Mahoungou, l'un des rares français à avoir joué en NFL. Et pendant les longues pages de publicité diffusées aux Etats-Unis, l'Equipe proposera des ralentis des meilleures actions, mais aussi des "best-of" des pubs cultes des années précédentes, créées spécialement pour cet évènement outre-Atlantique. 

"Battre des records, ça fait partie de notre ADN"

Car la finale du Super Bowl attire en moyenne un tiers des Américains, soit 100 millions de personnes devant leur écran. Et en France ? 400.000 personnes ont regardé le match l'an dernier. Le nombre de téléspectateurs le plus élevé - 530.000 - date lui de 2019. "On est dans le sport, donc battre des records, ça fait partie de notre ADN", admet Jérôme Saporito. "Surtout cette année, où tout est réuni pour faire un match de dingue." 

Et le patron de la chaîne l'équipe de citer le duel entre "les deux meilleurs quarterbacks qui existent", Tom Brady, 43 ans, des Buccaneers de Tampa Bay, et Patrick Mahomes, 25 ans, des Chiefs de Kansas City. Mais aussi le célèbre spectacle de la mi-temps, pour lequel les organisateurs ont dépensé pas moins de 7 millions de dollars, avec notamment The Weeknd, et probablement des invités surprise. "Les Américains, sur le show, ils savent faire." 

Engagé dans la NFL pour trois saisons, "pour un prix raisonnable" dont Jérôme Saporito refuse de donner les détails, L'Equipe TV espère donc réaliser un coup gagnant. Et pour mettre toutes les chances de son côté, la chaîne habitue ses spectateurs au football américain depuis quelque temps maintenant. "On a acheté toute une partie de la saison, avec un match par semaine, diffusé d'abord sur le digital, et puis les play-offs". Avant la grande finale, dimanche à minuit. 

Europe 1
Par Margaux Lannuzel