Enquête sur la face sombre de Paris mercredi soir sur C8 : "Il faut avoir la confiance des consommateurs de crack"

  • A
  • A
"La colline du crack", à Porte de la Chapelle.
"La colline du crack", à Porte de la Chapelle. © AFP
Partagez sur :
C8 propose mercredi soir un nouveau numéro d'"Enquête sous haute tension", présenté par Carole Rousseau. L'équipe de l'émission a enquêté du côté de la Porte de la Chapelle, au nord de Paris.

De la drogue, des violences, des rixes... C8 a décidé d'enquêter sur la face sombre de Paris avec un nouveau numéro d’Enquête sous haute tension, le magazine présenté par Carole Rousseau, diffusé à 21h15.

"Je n'ai jamais caché mon identité"

Le programme est allé du côté de la Porte de la Chapelle, devenue une plaque tournante du trafic de crack où, selon le magazine, se retrouvaient quotidiennement plus de 400 toxicomanes. Une situation qui a forcément compliqué la tâche de la réalisatrice, Tania Shelest. Au micro d'Europe 1, elle explique comment elle a réussi à travailler dans ces conditions difficiles. "Il faut avoir la confiance des consommateurs de crack. Je n'ai jamais caché mon identité, le fait que j'étais journaliste. J'ai expliqué mon projet et ce que je voulais faire", détaille Tania Shelest.

Ce lieu, appelé "la colline du crack", a été évacué en fin de semaine dernière par la police. Mais Tania Shelest nous a confié que les consommateurs, eux, errent toujours dans les rues du quartier. Selon elle, on pourrait très bientôt voir se reformer ces campements insalubres autour du périphérique parisien.

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Guillaume Perrodeau