TF1 vs. France TV, Nagui contre Castaldi... aux origines de "N'oubliez pas les paroles"

, modifié à
  • A
  • A
thomas isle 1:08
C'est à Thomas Isle que l'on doit la présence de "N'oubliez pas les paroles" sur France 2 © Europe 1
Partagez sur :
Avant de co-présenter "La quotidienne" sur France 5 avec Maya Lauqué, Thomas Isle a été développeur d'émissions télévisées. Il raconte mercredi dans "Culture Médias" comment il a, en 2007, réussi à ce que France Télévisions décroche l'adaptation française de "N'oubliez pas les paroles", afin que Nagui la présente.
INTERVIEW

Sans Thomas Isle, l'émission de Nagui N'oubliez pas les paroles, qui cartonne sur France 2 depuis 2007, serait peut-être présentée par Benjamin Castaldi sur TF1. Une information surprenante que celui qui co-présente La Quotidienne sur France 5, avec Maya Lauqué, explique mercredi dans Culture Médias. Car, avant d'être présentateur, Thomas Isle a été développeur d'émissions télé. Un travail dans lequel il s'est battu, avec France Télévisions et Nagui, pour décrocher de droit d'adapter en France l'émission américaine Don't forget the lyrics.

Thomas Isle travaille déjà en tant que développeur d'émissions quand il est embauché par Nagui. "J'ai commencé dans une boîte qui s'appelle Freemantle, qui fait notamment Questions pour un champion et L'amour est dans le pré", se souvient le présentateur de La Quotidienne. "Là-bas, j'ai créé une émission, un jeu de dating qui s'appelle Take me out, qui s'est vendue dans une vingtaine de pays. Ce qui fait que Nagui m'a repéré et m'a fait venir chez lui, à Air Productions."

"On s'est battu contre TF1 qui voulait l'émission"

Et dès son arrivée dans l'entreprise de Nagui, qui produit alors déjà Taratata, Thomas Isle repère une émission américaine qu'il voudrait faire adapter en France par Nagui : Don't forget the lyrics. "J'ai dit à Nagui qu'il y avait un jeu formidable à l'étranger qui alliait ses deux casquettes : la musique et le jeu", explique Thomas Isle. "Il a adoré tout de suite."

Restait alors à Air Productions (devenue en 2018 Banijai Production Media) et à France Télévisions à acheter le droit d'adapter pour la France le jeu diffusé sur la Fox. "En septembre, on s'est battu contre TF1 au Marché international des programmes", raconte Thomas Isle. "La chaîne voulait aussi acheter le concept de l'émission pour la France. Elle voulait la faire présenter par Benjamin Castaldi."

C'est finalement Nagui qui réussit à décrocher l'adaptation, grâce à France 2 qui confirme immédiatement qu'elle va mettre le programme à l'antenne, plutôt que de poser simplement une option dessus. N'oubliez pas les paroles débute sa diffusion sur France 2 en décembre 2007. Toujours à l'antenne aujourd'hui, l'émission est un succès d'audiences. Une réussite due, en partie, au flair de Thomas Isle, qui ne touche pas de droits sur cette adaptation.

Europe 1
Par Alexis Patri