Benjamin Castaldi raconte comment Michel Drucker et Cyril Hanouna ont sauvé sa carrière

, modifié à
  • A
  • A
benjamin castaldi 6:48
Benjamin Castaldi publie "Je vous ai tant aimés" © Europe 1
Partagez sur :
Benjamin Castaldi publie "Je vous ai tant aimés", un livre sur ses grands-parents Yves Montand et Simone Signoret. Invité à cette occasion de "Ça fait du bien", l'animateur télé confie au passage à Anne Roumanoff comment Michel Drucker et Cyril Hanouna ont, à deux moments différents de sa vie, lancé et relancé sa carrière à la télévision.
INTERVIEW

Il a connu les traversées du désert. Mais en a été sorti à chaque fois par un grand nom de la télévision française. Benjamin Castaldi confie mercredi dans Ça fait du bien comment Michel Drucker et Cyril Hanouna ont sauvé sa carrière d'animateur télé, à deux moments distincts de sa vie. Benjamin Castaldi publie par ailleurs Je vous ai tant aimés, un livre qui retrace la vie et la carrière de ses grands-parents Yves Montand et Simone Signoret.

"J'ai raconté ma vie à Michel Drucker, il était mort de rire"

La carrière de Benjamin Castaldi commence à la télévision en 1994. Il est alors dans une situation financière très délicate. "J'ai eu la bonne idée de produire une chanteuse à Los Angeles, ce qui m'a coûté un petit bras", s'amuse-t-il aujourd'hui. 

En désespoir de cause, il tente de se faire embaucher comme stagiaire sur une émission de Michel Drucker. "J'ai appelé Michel Drucker et je lui ai raconté mon début de vie", se souvient-il. "Il était mort de rire. Il m'a dit qu'il ne cherchait pas de stagiaire, mais qu'il cherchait en revanche des chroniqueurs." Benjamin Castaldi est alors embauché dans l'émission "Studio Gabriel" où il fait ses premiers pas à la télévision.

S'il estime qu'il n'était à ses débuts pas très bon dans ce rôle de chroniqueur, la carrière télé de Benjamin Castaldi était tout de même lancée. Jusqu'à l'apothéose du Loft en 2001. Benjamin Castaldi continue avec succès une carrière d'animateur dans différentes émissions, jusqu'au milieu des années 2010. Alors en conflit ouvert avec son confrère Cyril Hanouna, il quitte C8, où il animait La nouvelle star pour NJR12.

"Le téléphone ne sonne plus, je n'ai plus un rond, rien ne va"

"J'ai fait le très mauvais choix d'aller sur NRJ12, pour faire un très bon jeu, mais qui est le seul vrai échec de ma carrière, 'L'académie des 9'", estime Benjamin Castaldi. Il se retrouve alors au chômage, pour la première fois de sa vie. "8 mois où le téléphone ne sonne plus, c'est bizarre", se souvient-il. "En plus, à cette époque, je n'ai plus un rond, j'ai des procès au cul, j'ai les huissiers au cul. Rien ne va."

Finalement, c'est Cyril Hanouna, avec qui il était fâché, qui lui propose de rejoindre son équipe de chroniqueurs. "On s'était copieusement insulté et ça a avait été une vraie guerre d'égo. Mais, là où il a été cool, c'est qu'il aurait pu m'écraser", explique l'animateur. "Au contraire, il m'a tendu la main. Donc c'est plutôt une belle âme."

A partir de là, la carrière de Benjamin Castaldi redémarre. Pour lui, la réconciliation avec Cyril Hanouna n'est pas une si grosse surprise. "On s'aime bien parce qu'on est un peu pareil, on a des beaux caractères", euphémise-t-il dans un sourire.

Europe 1
Par Alexis Patri