Ce que l'on sait sur la saison 2 de Why women kill

, modifié à
  • A
  • A
La première saison de Why Women Kill avait été un succès sur M6 7:01
La première saison de Why Women Kill avait été un succès sur M6 © M6
Partagez sur :
Nouveaux personnages et nouvelle intrigue pour la saison 2 de Why women kill, le dernier projet du créateur de Desperate Housewives. Notre chroniqueur Charles Décant revient sur les premières indiscrétions du tournage. 

La série américaine Why women kill, qui suit trois femmes vivant dans une même maison à des époques différentes, avait rencontré un gros succès sur M6 au tout début du premier confinement. Jeudi matin, sur Europe 1, notre chroniqueur Charles Décant révèle les premières informations d'une saison 2 très attendue.

Le retour de Why Women Kill va en surprendre plus d'un. On savait déjà qu’une saison 2 avait été commandée pour la série de Marc Cherry, le créateur de Desperate Housewives. Mais on en sait enfin un peu plus sur le contenu de cette saison 2, qui n’aura aucun lien avec la première. 

Nouveaux acteurs et nouveaux personnages

C'est ce que l'on appelle une anthologie : chaque saison offre des personnages différents et l'intrigue n'a rien à voir avec la saison précédente. Pas de traces de Lucy Liu ou Ginnifer Goodwin au générique, pas non plus d’intrigues qui se dérouleront à trois époques différentes. La CBS a annoncé d'ores et déjà deux nouveau acteurs : la comédienne Allison Tolman, la star de la série Emergence sur TF1 et Good Girls sur Netflix mais aussi Nick Frost, qui a notamment joué aux côté de Kristen Stewart dans le film Blanche Neige

Au menu, une plongée en 1949, où on nous promet de découvrir ce que signifie être belle à cette période, et ce qui se cache derrière les façades que les gens présentent au monde extérieur. Il n'y a pour l'instant pas de dates de diffusion pour cette saison 2 mais il est possible de rattraper son retard ou de regarder à nouveau la saison 1 en intégralité sur la plateforme Salto.

Europe 1
Par Charles Decant édité par Manon Bernard