BFM/RMC : la grève reprend mais le débat des municipales à Paris est maintenu

  • A
  • A
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :
Malgré une reprise "immédiate" de la grève des salariés de NextradioTV, des salariés de NextradioTV, la filiale de médias du groupe Altice, qui regroupe notamment BFMTV et RMC, le débat des municipales va se tenir. Il opposera Anne Hidalgo, Rachida Dati et Agnès Buzyn à partir de 21h.

L'assemblée générale des salariés de NextradioTV, la filiale de médias du groupe Altice, qui regroupe notamment BFMTV et RMC, a voté jeudi soir la reprise "immédiate" de la grève, jusqu'à lundi 9h, ont indiqué à l'AFP des membres de l'intersyndicale de l'entreprise.

Le débat maintenu

Cette reprise ne devrait cependant pas empêcher la tenue sur BFMTV et BFM Paris d'un débat avant le deuxième tour des municipales entre Anne Hidalgo, Rachida Dati et Agnès Buzyn, initialement prévu mercredi et reporté à cause du mouvement social à NextradioTV. Le débat débutera bien à 21h, a assuré BFMTV sur son antenne, où l'on pouvait voir des journalistes de la chaîne intervenir en direct du plateau du débat.

Un plan d'économies prévoyant la suppression d'environ un tiers des effectifs

Une grève de 24 heures a été lancée mercredi au sein du groupe pour protester contre un plan d'économies prévoyant la suppression d'environ 500 postes, soit un tiers des effectifs. Ce mouvement, qui a perturbé les antennes du groupe et entraîné le report du débat, a été suspendu en attendant des discussions avec la direction. Les grévistes réclament notamment qu'il n'y ait aucun départ contraint.

Lors d'une assemblée générale organisée jeudi en fin d'après-midi, les salariés se sont prononcés pour la reprise immédiate du mouvement, jusqu'à lundi 9H00, avec 326 voix sur 465 votants. 117 ont voté pour une journée de grève dimanche et 22 pour l'arrêt de la grève.