Anne-Claire Coudray : "J'ai l'impression d'être la même depuis l'âge de trois ans"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sur Europe 1, la journaliste revient sur son métier et évoque le prochain défi de la présentation du défilé du 14-Juillet sur TF1.
INTERVIEW

Depuis 2015, elle est le visage de l'information du week-end sur TF1. Anne-Claire Coudray, propulsée à la place de Claire Chazal, est maintenant bien installée dans le paysage médiatique. Sur le Club de l'été sur Europe 1, elle revient sur la vocation de journalisme et évoque le défi prochain de la présentation du 14 juillet.

L'évidence du journalisme

Anne-Claire Coudray n'a jamais pensé faire autre chose que du journalisme. "C'est en regardant la télévision et me rendant compte, au lycée, que j'aimais beaucoup l'histoire, les voyages", que ce métier lui est apparu comme une évidence. Un métier qui représentait "la synthèse" de tout ce qu'elle aimait. Dès l'université, à Radio Campus Rennes, Anne-Claire Coudray prenait la micro, mais la journaliste assure que rien n'a changé pour elle. "J'ai l'impression d'être la même depuis l'âge de trois ans", confie-t-elle, "je fais le même métier, mais ce sont des exercices un peu différents."

"Chaque année, le 14 juillet est un gros travail"

Le 14 juillet prochain, elle se pliera à un exercice très particulier : la présentation du défilé du 14-Juillet. Plus de cinq heures de direct. "Chaque année, c'est toujours un gros travail", reconnaît Anne-Claire Coudray. "Il faut travailler et beaucoup de préparation, car l’armée est un domaine spécifique", souligne la présentatrice des JT du week-end de TF1. Cette année, l'édition sera centrée autour de thématiques précises : les blessés de guerre, les nouvelles technologies dans l'armée et la coopération européenne."

Europe 1
Par G.P.