VIDÉOS-De lourds dégâts après le passage de six tornades au Canada

  • A
  • A
Les opérations de nettoyage se poursuivaient mardi, et pourraient prendre encore plusieurs semaines. Image d'illustration.
Les opérations de nettoyage se poursuivaient mardi, et pourraient prendre encore plusieurs semaines. Image d'illustration. © VINCENT-CARL LERICHE / AFP
Partagez sur :
Les opérations de nettoyage se poursuivaient mardi après le passage de six tornades qui ont blessé trente personnes, dont une gravement. 

La région d'Ottawa et plusieurs communes du Québec au Canada ont été frappées vendredi par au moins six tornades en quelques heures, dont une avec des vents de plus de 250 km/h à l'origine de très importants dégâts matériels, ont annoncé mardi les services météo canadiens. Une trentaine de personnes ont été blessées, dont une est dans un état grave.

"Ce nombre pourrait passer à sept". Vendredi en fin d'après-midi, trois tornades ont touché l'ouest de la capitale canadienne, puis le nord de la ville à Gâtineau, dans la province voisine du Québec, selon l'agence gouvernementale Environnement Canada. Trois autres, moins puissantes, ont frappé à une centaine de kilomètres au nord de la capitale. Vendredi soir, les autorités parlaient dans un premier temps d'une seule tornade.

La plus dévastatrice, classée en catégorie trois sur l'échelle Fujita améliorée (EF) qui en compte 5, a commencé à l'ouest d'Ottawa, avec des vents soufflant jusqu'à 265 km/h provoquant la panique des riverains.  Elle a épargné le centre de la capitale fédérale mais a détruit des dizaines d'habitations à quelques kilomètres au Nord, dans la commune de Gâtineau au Québec. "Nous en sommes à six (tornades) actuellement, mais nous continuons nos investigations et ce nombre pourrait passer à sept", a expliqué March Schuster, météorologue à Environnement Canada.

600 personnes relogées. Selon les autorités d'Ottawa, plus de 300 maisons ou immeubles ont été "détruits ou gravement endommagés" par la tempête, l'une des plus dévastatrices que la région ait connues depuis des décennies selon le maire Jim Watson. Environ 600 personnes ont dû être relogées dans des abris temporaires ou des hôtels. Des dizaines de voitures ont été renversées, des arbres et poteaux électriques arrachés, mais les tornades n'ont pas fait de mort : une trentaine de personnes ont été blessées et six hospitalisées vendredi soir. Quatre d'entre elles se trouvaient toujours à l'hôpital mardi, dont une dans un état grave.

Les opérations de nettoyage se poursuivaient mardi, et pourraient prendre encore plusieurs semaines. Seules un millier de personnes étaient encore privées d'électricité en Ontario et au Québec, contre plus de 200.000 samedi. Vendredi soir, une tempête de moindre importance, issue du même phénomène météorologique, a provoqué la mort d'un homme tué par la chute d'un arbre à Kingston dans l'Ontario, environ 200 km au sud d'Ottawa.