Trump a demandé à Erdogan de "mettre fin à l'invasion" en Syrie

  • A
  • A
Le président américain exige de son homologue turc un "cessez-le-feu immédiat" en Syrie.
Le président américain exige de son homologue turc un "cessez-le-feu immédiat" en Syrie. © AFP
Partagez sur :
Les Etats-Unis ont également imposé lundi des sanctions ciblées à trois ministres turcs, dans le but de pousser Ankara à mettre fin à son intervention dans le nord de la Syrie.

Le président américain Donald Trump a demandé lundi à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan de "mettre fin à l'invasion" en Syrie et de décréter un "cessez-le-feu immédiat", a annoncé le vice-président Mike Pence.

"Les Etats-Unis veulent que la Turquie mette fin à l'invasion, mette en oeuvre un cessez-le-feu immédiat et commence à négocier avec les forces Kurdes en Syrie pour mettre fin à la violence", a indiqué Mike Pence qui a précisé qu'il se rendrait prochainement en Turquie à la demande du président. Lors de cet échange téléphonique avec Recep Tayyip  Erdogan, Donald Trump a été "très ferme" a assuré Mike Pence qui s'exprimait depuis la Maison Blanche. Selon le vice-président américain, le président turc s'est engagé à ce qu'il n'y ait "aucune attaque contre la ville de Kobané".

Une série de sanctions contre des ministres turcs

Les Etats-Unis ont imposé lundi des sanctions ciblées à trois ministres turcs dans le cadre d'un décret présidentiel de Donald Trump visant à convaincre Ankara de "mettre fin immédiatement à son offensive" en Syrie. Les ministres de l'Energie, de la Défense et de l'Intérieur sont frappés par les mesures américaines, selon un communiqué du Trésor américain. Leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis sont gelés et leurs transactions internationales en dollars sont bloquées.
Les ministères de la Défense et de l'Energie sont également visés, en tant qu'institutions