Tremblement de terre en Indonésie : "c'est juste apocalyptique"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Charlotte Vermeulin, touriste française présente sur l'île de Lombok, en Indonésie, dimanche, raconte sur Europe 1 le choc et l'angoisse après le séisme, qui a fait 105 morts.
TÉMOIGNAGE EUROPE 1

"C'est indescriptible quand on se retrouve au cœur d'un truc comme ça." Dimanche, au moment où un séisme de magnitude 6,9 a frappé l'Indonésie, Charlotte Vermeulin était sur l'île de Lombok, juste à côté de l'épicentre. Trois jours plus tard, cette touriste française attend toujours de pouvoir prendre l'avion pour rentrer en France et témoigne, sur Europe 1, de la peur qui l'a saisie au moment du tremblement de terre.

"Angoisse atroce". "J'avais mon petit sur les genoux", raconte cette mère de trois enfants qui avait loué deux bungalows, l'un pour ses deux fils les plus grands, l'autre pour son benjamin, son mari et elle. "J'ai pu le prendre et courir en dehors de la chambre. La lumière s'est éteinte." Charlotte entend alors "un énorme 'boum'". "J'ai eu l'impression de voir des trucs tomber, que la terre se soulevait. Après, on a eu une minute d'angoisse atroce", pendant laquelle elle et son mari ignorent si leurs deux enfants plus âgés vont bien.

"Juste apocalyptique". Finalement, le père défonce la porte du bungalow des deux aînés. Mais "mon mari a des soucis cardiaques, il a un pacemaker", poursuit Charlotte. La famille est évacuée sur "un camp de fortune" mais son conjoint commence à se sentir mal. "J'ai eu un énorme moment de solitude. C'est juste apocalyptique, excessivement choquant, angoissant. On se dit qu'on est bien peu de choses."