Royal Baby : effervescence avant la naissance du troisième enfant de Kate et William

, modifié à
  • A
  • A
Terry est présent à toutes les naissances royales depuis celle du prince Charles en 1948 (image d'illustration). 1:32
Terry est présent à toutes les naissances royales depuis celle du prince Charles en 1948 (image d'illustration). © NIKLAS HALLE'N / AFP
Partagez sur :
De nombreux inconditionnels de la monarchie font déjà le pied de grue devant la maternité. Certains campent devant la clinique depuis douze jours.

L'ordre protocolaire va une nouvelle fois changer dans la monarchie britannique. Le troisième enfant du couple princier Kate et William est attendu dans les prochains jours. Les afficionados de la monarchie font déjà le pied de grue devant la maternité de la Lindo Wing, à Londres. Certains inconditionnels campent même devant la clinique depuis près de douze jours ! "Je suis très excité", déclare au micro d'Europe 1 John, 63 ans, qui était déjà présent à la naissance de George et Charlotte. "Quand le bébé sera né, nous chanterons et nous boirons du champagne."

Offrir une tirelire. A ses côtés, Terry, 83 ans, est vêtu de la tête au pied du drapeau britannique. Il était présente à toutes les naissances royales depuis celle... du prince Charles, en 1948. "Je vais lui offrir une tirelire avec le drapeau de l'Union Jack pour l'encourager à économiser de l'argent et à travailler pour obtenir son argent de poche", déclare-t-il. 

Fin de la primogéniture masculine. Mais le mystère reste pour l'instant entier sur la date de l'accouchement. Certains médias évoquent une naissance pour le 29 avril, alors que la correspondante royale du Sun, Emily Andrews, évoque le 23 avril. Quoi qu'il en soit, cette naissance sera historique. Même si le nouveau né est un garçon, la princesse Charlotte conservera sa quatrième place dans l'ordre d'accession au trône (derrière son grand-père Charles, son père William et son frère George). Cela est dû à l'abolition, en 2013, de la règle de la primogéniture masculine, qui remontait à 1701. Le sexe du bébé est pour l'instant inconnu, car le couple princier a refusé de le connaître. 

Mariage princier. Cette année s'annonce particulièrement riche du côté de la monarchie britannique. Outre cette naissance, le 19 mai prochain, le prince Harry doit épouser l'actrice américaine Meghan Markle

Europe 1
Par Anaïs Cordoba, avec D.G.