Réchauffement climatique : la Colombie a perdu 18% de ses glaciers en sept ans

, modifié à
  • A
  • A
© ESMEE VAN WIJK / CSIRO / AFP
Partagez sur :

La superficie totale des six glaciers colombiens est passée de 45 kilomètres carrés en 2010 à 37 en 2017. Le réchauffement climatique et les phénomènes naturels sont en cause.

La Colombie a perdu presque un cinquième de ses glaciers en sept ans, à cause de bouleversements climatiques, ont annoncé jeudi les autorités environnementales colombiennes.

De 45 km² à 37 km² aujourd'hui. "À causes d'événements extrêmes liés à des phénomènes naturels et au changement climatique", la superficie totale des six glaciers colombiens est passée de 45 kilomètres carrés en 2010 à 37 en 2017 (-18%), a précisé l'Institut d'hydrologie, de météorologie et d'études environnementales (IDEAN), dans un communiqué. Ces deux dernières années, 5,8% de la surface glaciaire du pays a ainsi disparu, partagée sur deux principales chaînes de montagnes, la Sierra Nevada del Cocuy et la Sierra Nevada Santa Marta (nord-est), et quatre volcans, le Ruiz, le Santa Isabel, le Tolima et le Huila (centre).

 

Un danger pour la diversité. À ce rythme, le Santa Isabel pourrait disparaître dans les dix prochaines années, a déclaré Omar Franco, directeur de l'IDEAN. "Les conséquences du réchauffement climatique sont énormes pour le pays", a déclaré le ministre de l'Environnement colombien, Luis Gilberto Murillo, en précisant que 30% de la biodiversité de la Colombie, deuxième pays ayant la plus importante au monde - après le Brésil -, pourrait disparaître. "Nous appelons les pays émetteurs de gaz à effet de serre à respecter leurs promesses. Nous n'en émettons que 0,46%, et notre pays en subi quand même les conséquences", a-t-il ajouté. La diminution de la surface glaciaire de la Colombie correspond à la tendance mondiale, selon le Service mondial de surveillance des glaciers.