Présidentielle américaine : un discours de nomination pas comme les autres pour Joe Biden

, modifié à
  • A
  • A
Joe Biden doit prononcer son discours de nomination, jeudi soir (photo d'archives). 1:44
Joe Biden doit prononcer son discours de nomination, jeudi soir (photo d'archives). © AFP
Partagez sur :
Cloîtré dans son fief électoral du Delaware, Wilmington, le candidat démocrate y prononcera jeudi soir son discours de nomination comme candidat à la Maison-Blanche... Un événement qui se déroule habituellement dans un stade, mais bouleversé par l'épidémie de coronavirus.
REPORTAGE

C’est le grand soir pour Joe Biden. Le Démocrate va prononcer son discours de nomination comme candidat à la Maison-Blanche, mais dans un contexte un peu particulier : au lieu de le faire depuis un stade plein comme le veut la tradition d’une convention, il s’exprimera depuis son fief électoral du Delaware, dont il a été sénateur pendant 36 ans. Épidémie de coronavirus oblige, Joe Biden est en effet cloîtré à Wilmington, 70.000 habitants, depuis plusieurs mois.

Un candidat toujours proche des habitants

À la descente du train à Wilmington, un panneau annonce ainsi "Bienvenue à la gare Joseph R. Biden", comme un symbole du lien entre le candidat et sa ville. "Quand il a perdu sa première femme dans un accident de voiture, il venait tout juste de devenir sénateur", raconte Cassandra Marshall, patronne des démocrates à Wilmington.

image2

Crédits : Xavier Yvon / Europe 1

"Joe Biden a alors fait l’aller-retour pour Washington tous les jours, en train, pour s’assurer de revenir le soir aux cotés de ses deux petits garçons." Il est toujours resté très proche des habitants, qui pouvaient lui demander des comptes au quotidien.

"Tout le monde connait les Biden, c’est comme la famille", abonde Sandy, vendeuse de vêtement dans leur quartier. "Toujours polis, toujours gentils, prêts à aider", confirme-t-on à la pizzeria préférée de Joe Biden. "Les gens l’aiment, c’est quelqu'un d’authentique", ajoute Sharon, qui lui serrait la main à l’église toutes les semaines.

Une petite ville au centre du monde politique

Mais ça, c’était avant la pandémie. Depuis, Joe Biden sort peu de sa grande maison, d’où il fait campagne par vidéo. Jeudi soir, il ira prononcer son grand discours au centre de convention de la ville, totalement barricadé par la police et encerclé par les camions satellite des chaînes de télévision. Preuve ultime que la petite ville tranquille, coincée en New York et Washington, est devenue cette semaine le centre du monde politique aux États-Unis.

Europe 1
Par Xavier Yvon, dans le Delaware (États-Unis), édité par Margaux Lannuzel