Michel Denisot sur George Weah : "Il a fait ce que personne n’avait jamais fait"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Interrogé par Europe 1, le journaliste Michel Denisot, ancien dirigeant du PSG, revient sur la personnalité "atypique" du footballeur George Weah, devenu président du Liberia jeudi soir.
RÉACTION

George Weah est devenu le nouveau président du Liberia. La victoire très nette de l’ancien footballeur a été annoncée jeudi soir par la Commission électorale, selon des résultats quasi-complets : 61,5% des suffrages exprimés. Il aura fallu trois candidatures à l'ancienne star du foot, Ballon d'or en 1995, notamment sous les couleurs du PSG, pour accéder à la présidence de son pays.

Un attachement viscéral au Liberia. George Weah a toujours été marqué par l'envie d'aider son pays, même lorsqu'il était footballeur, ainsi que le raconte Michel Denisot, président du PSG à l'époque où Weah y jouait (1992 à 1995), et qui est resté assez proche de lui. "Il était très attaché à son pays, vraiment, il en parlait tout le temps. Il était la star de l’équipe nationale, il allait jouer là-bas par attachement parce que, évidement, l’équipe n’avait pas une dimension à gagner de grands trophées", se souvient l’animateur auprès d’Europe 1. "Il y allait tout le temps, ne ratait jamais un match de la sélection, et partait toujours avec un avion plein de matériel pour les jeunes de là-bas".

Seconde vie. "Il a fait ce que personne n’avait jamais fait : une star du foot devient chef d’Etat", souligne encore Michel Denisot. "George est quelqu’un d’atypique, de singulier et d’exceptionnel. Il a fait une bonne campagne. Je pense qu’il a appris : il s’est d’abord présenté, il a été battu. Il est devenu sénateur et maintenant il est président du Liberia de façon très nette. Il m’a toujours dit qu’après le foot, il s’occuperait de son pays, je ne savais pas jusqu’à quel point ça pouvait aller, maintenant on le sait", conclut le journaliste.

Europe 1
Par Théo Maneval, édité par R.Da.