L'Union européenne demande d'"éviter une intervention militaire" au Venezuela

  • A
  • A
© Federico Parra / AFP
Partagez sur :
Le président autoproclamé vénézuélien Juan Guaido est en discussion avec Washington pour forcer Nicolas Maduro à quitter le pouvoir. L'Union européenne a posé ses limites de son côté.

L'Union européenne a demandé lundi d'"éviter une intervention militaire" au Venezuela et est en contact avec toutes les parties impliquées dans la crise en cours, a annoncé la porte-parole de la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

Une réunion entre Guaido et le vice-président américain. "Il faut éviter une intervention militaire", a affirmé Maja Kocijancic lors du point de presse quotidien de la Commission européenne, alors que l'opposant vénézuélien Juan Guaido discute à Bogotá avec le vice-président américain Mike Pence et avec ses alliés du groupe de Lima des mesures pour contraindre Nicolas Maduro de quitter le pouvoir.

Une intervention militaire préalablement condamnée. La position de l'UE a été arrêtée par les ministres des Affaires étrangères lors d'une réunion lundi dernier à Bruxelles. "Nous avons exclu de manière catégorique tout soutien de l'Union européenne ou toute acceptation à l'égard d'une escalade militaire au Venezuela", avait annoncé Federica Mogherini à l'issue de cette réunion. "Nous avons averti de manière claire que nous ne soutiendrons pas et que nous condamnerons fermement toute intervention militaire étrangère", a averti dimanche le chef de la diplomatie espagnole Josep Borell dans un entretien à l'agence Efe.

L'Union européenne réclame une "solution pacifique et démocratique au Venezuela (…) qui exclut évidemment le recours à la force" et travaille en ce sens au sein du groupe de contact international, a rappelé lundi la porte-parole de Federica Mogherini.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP