L'ex-président catalan Carles Puigdemont interdit d'être candidat aux européennes

, modifié à
  • A
  • A
Carles Puigdemont avait été désigné tête de liste d'un parti séparatiste catalan pour les élections européennes de fin mai.
Carles Puigdemont avait été désigné tête de liste d'un parti séparatiste catalan pour les élections européennes de fin mai. © THIERRY ROGE / BELGA / AFP
Partagez sur :
Carles Puigdemont, l'ex-président catalan toujours en fuite et susceptible de poursuites judiciaires en Espagne, a reçu de la part des autorités électorales l'interdiction de se présenter aux européennes.

L'ex-président catalan Carles Puigdemont, qui a fui en Belgique pour échapper aux poursuites de la justice, a été interdit de se présenter aux européennes par les autorités électorales espagnoles, a indiqué lundi son parti indépendantiste. 

Les autorités veulent le "réduire au silence" selon son parti

Selon cette formation appelée Ensemble pour la Catalogne, qui a transmis à la presse la résolution stipulant l'interdiction, les autorités électorales veulent ainsi "réduire au silence" Carles Puigdemont et deux autres indépendantistes catalans en exil, Toni Comin et Clara Ponsati. Contactée par l'AFP, l'autorité électorale s'est refusée à tout commentaire.

Le Parti populaire (PP, droite) et les libéraux de Ciudadanos avaient présenté un recours devant les autorités électorales pour empêcher la candidature de Carles Puigdemont. Principale figure de la tentative de sécession de la Catalogne en octobre 2017, il a quitté l'Espagne pour échapper à des poursuites judiciaires et vit actuellement en Belgique. Il avait été désigné tête de liste de son parti aux européennes. "L'objectif est de faire entendre la voix de cette Catalogne qui veut être une république indépendante au cœur de l'institution qui représente les citoyens européens", avait expliqué récemment Carles Puigdemont.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP