Les sanctions américaines sur les vins français sont "profondément injustes", juge Bruno Le Maire

  • A
  • A
Bruno Le Maire a qualifié vendredi de "profondément injustes" les sanctions appliquées par les États-Unis contre les vins français.
Bruno Le Maire a qualifié vendredi de "profondément injustes" les sanctions appliquées par les États-Unis contre les vins français. © Bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :
Le ministre français des Finances était à Washington pour les réunions annuelles du FMI et de la Banque mondiale, vendredi.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a qualifié vendredi de "profondément injustes", les sanctions appliquées par les États-Unis contre les vins français et annoncé qu'il allait demander leur suspension à l'administration Trump. "Frapper les viticulteurs (…), c'est profondément injuste et incompréhensible de la part de notre allié américain", a affirmé le ministre lors d'une conférence de presse à Washington, avant une rencontre avec le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, à qui il demandera "leur suspension".

"Un geste agressif" des "alliés américains"

Bruno Le Maire était à Washington pour assister aux réunions annuelles du FMI et de la Banque mondiale. Il a également dénoncé le "geste agressif" des "alliés américains", après l'imposition de taxes douanières punitives sur 7,5 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros) de produits européens. "C'est un geste agressif et entre alliés, ces gestes agressifs ne sont pas les bienvenus", a affirmé le ministre. 

Lors de cette conférence de presse, Bruno Le Maire a également annoncé que la France, l'Italie et l'Allemagne préparaient ensemble des mesures pour interdire la cryptomonnaie de Facebook, la Libra, sur le sol européen. "La Libra n'est pas la bienvenue sur le territoire européen. Nous prendrons des mesures avec les Italiens et les Allemands parce que c'est notre souveraineté qui est en jeu", a-t-il déclaré, sans toutefois détailler ces mesures.